Quelles sont les causes de prise de poids ?

Article
2
Quelles sont les causes de prise de poids ?

Marine souhaite perdre du poids. Elle écoute ses sensations, elle fait ses exercices physiques quotidiens et pourtant les résultats tardent à se manifester et à se faire sentir. Certains comportements annexes pourraient bien l'empêcher de maigrir. Mais quels sont-ils ? Passage en revue de ce qui peut empêcher de perdre du poids.

Prise de poids et sommeil

Dans un précédent article, nous vous présentions les liens entre le sommeil et la perte de poids. Dormez-vous correctement, toute la nuit ? Le manque de sommeil intervient dans la régulation des hormones qui régulent les sensations de faim et de satiété. Moins vous dormez, plus vous avez faim et plus vous tardez à ressentir votre satiété. Pour perdre du poids, dormez plus et mangez mieux.

Stress et prise de poids

Quand vous êtes surmené, votre corps passe mode « survie », ce qui provoque l'augmentation de la sécrétion de l'hormone du stress : le cortisol. Cette hormone a aussi pour effet d'augmenter l'appétit. Et comme vous le savez, les émotions peuvent pousser à consommer des aliments riches, c'est une combinaison détonante pour ne pas respecter ses sensations alimentaires. En cas de stress donc, respirez et détendez-vous, faites appel aux diférentes techniques anti-stress existantes, telles que la pleine conscience, par exemple.

Ces médicaments qui ne font pas maigrir

Certains médicaments ont une fâcheuse tendance à avoir des effets secondaires et parmi eux, la prise de poids. Certains antidépresseurs, la plupart des tranquillisants, n'y échappent pas. Cependant, les arrêter brutalement n'est pas la solution, mieux vaut en discuter avec votre médecin. Dans certains cas, la reprise de poids est simplement due à un meilleur état de santé : l’appétit revient !. Ce retour de l'appétit, en particulier pour des personnes dépressives, est souvent signe d'une amélioration de leur état.

Les personnes sous anti-inflammatoires ont aussi tendance à avoir un plus grand appétit. La pilule contraceptive fait également l'objet d'une grande méfiance vis à vis du poids, mais aucune preuve scientifique ne semble corroborer cette relation.

Métabolisme et prise de poids

La thyroïde est une hormone produite par une glande située à la base du cou. Quand celle-ci est insuffisante, les sensations de fatigue, de faiblesse et de froid se font plus grandes. Ce ralentissement du métabolisme peut conduire à une prise de poids. Cette tendance peut cependant être inversée par une prise en charge médicale.

La ménopause est également une période où l'on constate une prise de poids due à un ralentissement du métabolisme. Les calories sont brûlées en moins grande quantité et l'exercice physique est moindre. Toutefois, outre la prise de poids, c'est surtout à sa localisation qu'il faut s'intéresser: l’excès dans la région abdominale augmente le risque de maladies cardio-vasculaires, alors qu’un excès dans les fesses et dans les cuisses, s’il est inesthétique, n’a pas d’incidence sur le système cardiovasculaire.

Le poids des cycles ovariens

Les cycles ovariens peuvent se trouver perturbés par le développement de kystes qui provoquent un dérèglement de la production hormonale. Les cycles menstruels sont perturbés, la pilosité augmente et de l'acné peut faire son apparition. Dans ce cas, la résistance à l'insuline est plus importante et on peut constater une prise de poids localisée dans les régions abdominales.

Arrêter de fumer et prendre du poids

La cigarette est souvent considérée comme une aide à la perte de poids ou en tout cas son arrêt comme une cause de prise de poids. A quoi cela est-ce dû ? Le manque de nicotine peut accroître la sensation de faim, le métabolisme peut se trouver ralenti alors que la consommation de nourriture augmente. Les aliments semblent avoir meilleur goût, ce qui peut conduire à manger trop. Par ailleurs, le manque comblé par la cigarette peut être compensé par des aliments gras et sucrés.

Les éléments cités comme freins à la perte de poids sont bien sûr relatifs au métabolisme de chacun. Marine ne doit en aucun cas les considérer comme universels. Certains d'entre eux nécessitent même un suivi médical. Pour l'ensemble, une attention particulière portée à ses sensations alimentaires combinée à de l'activité physique régulière pourront aider Marine à ralentir leurs effets sur sa prise de poids.

Article
2

MON BILAN GRATUIT EN 3 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes

Commentaires

Commentez
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X