La minceur dépend-elle du milieu social ?

0
La minceur dépend-elle du milieu social ?

D'après un sondage réalisé via internet en février 2013 sur un échantillon de 1 045 femmes françaises âgées de 18 ans et issues de différentes catégories socioprofessionnelles, les formes corporelles auraient un impact sur la catégorie sociale. En effet, le corps constitue une importante part de l'identité féminine. Aussi, les femmes issues de catégorie sociale plutôt élevée surveilleraient davantage leur ligne que celles issues de la catégorie sociale ouvrière.

Le corps différemment perçu selon le milieu social

Le corps représente un véritable outil de communication et représente une certaine valeur marchande sur le marché du travail. 42% des femmes examinent attentivement leur corps tous les jours. Parmi les femmes issues d'une catégorie sociale élevée, 36% estime leur corps comme un critère de reconnaissance et 26% le considèrent comme un atout. Au contraire, en ce qui concerne les femmes issues d'une catégorie sociale basse, le corps est considéré comme handicapant. Par ailleurs, le corps peut être perçu par les femmes comme une arme de séduction et un élément essentiel afin de monter en grade dans une entreprise.

Le surpoids ne touche pas de la même manière selon les classes sociauxprofessionnelles

Il existe une différence de corpulence selon la classe sociale. On dit couramment que cela est dû au fait que les catégories les plus défavorisées n'ont pas les moyens financiers pour adopter un régime équilibré ; les personnes ayant des moyens financiers réduits préféreront opter pour un paquet de gâteaux plutôt que pour des fruits, et acquérir ainsi des calories à un prix plus bas.

Par ailleurs, la télévision, qui véhicule énormément de publicités prônant les aliments gras et sucrés, joue un rôle différent selon les catégories sociales. Les catégories élevées, tels que les cadres, qui possèdent un budget plus important, accordent davantage d'importance à la qualité alimentaire et sont moins influencées par les publicités.

Notons qu’il existe deux fois plus de personnes en surpoids chez les ouvriers ou les employés, que chez les cadres. Le revenu et le niveau culturel sont donc des facteurs importants en ce qui concerne les pratiques alimentaires.

Prendre soin de son corps passe car une alimentation attentive

Afin de garder la ligne, ou de la retrouver, il convient de manger attentivement, en tenant compte de ses sensations alimentaires de faim et de rassasiement. C’est en fait cela qui est important, bien plus que ses choix alimentaires. Et les personnes des classes favorisées y parviennent sans doute mieux que celles qui ont des conditions de vie difficiles et qui vivent dans le stress.

Linecoaching vous y aide et vous permet de réguler naturellement votre alimentation ainsi que de perdre les kilos en trop, durablement !
 

0

MON BILAN GRATUIT EN 4 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X