Comment maigrir après 40 ans ?

Article

11 votes

0
Comment maigrir après 40 ans ?

Retrouver la ligne après 40 ans : doux rêve ou réalité atteignable ? Pourquoi perdre du poids après 40 ans apparaît-il si difficile ? Grossir après 40 ans est-il une fatalité ? On fait le point sur cet âge charnière !

Envie de maigrir sans régime ?
Faites le bilan de votre comportement alimentaire en 3min
Je démarre mon bilan gratuit !
Sommaire

40 ans, un âge critique ?

C’est particulièrement le cas pour les femmes : la barrière des 40 ans correspond grosso-modo au changement d’environnement hormonal de la ménopause (quoique souvent elle survienne plus tard), qui s’accompagne d’un cortège de troubles hormonaux. Rien de plus normal et physiologique, mais lorsqu’on souhaite perdre du poids, il s’agit de données à prendre en compte !

La fatigue, par exemple, survient plus rapidement ; côté tonicité, la production de collagène par l’organisme diminue, entraînant des dommages au niveau de la peau, mais aussi des articulations ; enfin, le métabolisme de base, lui aussi, ralentit et peut se montrer quelque peu paresseux, ce qui implique que l’organisme a besoin d’un apport calorique moindre.

Bref, s’amincir après 40 ans requiert quelques ajustements pour s’adapter à un nouveau fonctionnement de son propre corps.

Respecter ses sensations

Pour mincir à 40 ans, le principe consiste à respecter les signaux de faim, de rassasiement, de satiété ainsi que ses appétits spécifiques, qui orientent normalement les choix alimentaires. Ces signaux sont envoyés par les centres de contrôle neurophysiologiques qui veillent normalement à maintenir le poids au niveau du poids d'équilibre. Ils doivent être plus que jamais être écoutés et respectés.

En effet, comme on l’a vu, la production hormonale, qui joue un grand rôle dans la faculté de perdre du poids, se modifie, de nouveaux équilibres se mettent en place. Les méthodes d’amincissement de type restrictif (c'est-à-dire les régimes hypocaloriques) qui étaient jalonnés dans 90% des cas par des reprises pondérales, s’avèrent souvent encore moins efficaces. Utiliser une méthode misant plutôt sur l’écoute du corps vous permettra de vous affiner sur le long terme après 40 ans.

Par ailleurs, faire confiance à vos désirs alimentaires au moment des repas, en choisissant les aliments qui vous mettent en appétit, être capable de vous mettre à l’écoute de votre rassasiement gustatif, faisant ainsi du plaisir le modulateur des quantités consommées, vous permettront d’amorcer votre perte de poids et de vous stabiliser à votre poids d'équilibre.

Modérer, sans restreindre

Bien sûr, le travail, votre vie personnelle et familiale vous occupent l’esprit et font passer l’élaboration des repas au second plan ; on avale sans réfléchir des plats rapides à préparer… Alors qu’il faudrait, après 40 ans, être plus que jamais présente et psychologiquement disponible au moment des repas, non seulement pour écouter sa faim, mais aussi ses appétences. Ces dernières nous poussent vers certains aliments qui nous font envie et plaisir : pas question d’y renoncer sous prétexte que « ce n’est pas raisonnable ».

Mais alors, bien sûr, il convient aussi d’écouter l’arrivée de la fin du plaisir gustatif, c'est-à-dire le rassasiement gustatif, et de savoir s’en tenir là, alors que, du fait de la diminution du métabolisme de base, ce rassasiement gustatif apparaît plus précocement, réduisant ainsi la taille des portions adéquates. Dédiaboliser l’alimentation tout en respectant ses sensations alimentaires vous permettra petit à petit de parvenir à modérer naturellement vos apports alimentaires, sans vous restreindre, juste en vous écoutant. Et évitera la survenue de compulsions alimentaires, sources de culpabilité et de reprise pondérale !

S’accepter, se regarder

Après 40 ans, il faut souvent faire le deuil d’une image idéalisée de son corps. Ce qui ne veut pas dire qu’il est impossible de maigrir et de conserver sa forme physique après cet âge ! Pour mincir après 40 ans, s’il est indispensable de faire la paix avec son image, il est aussi nécessaire d’être plus attentif que jamais à sa forme physique, de l’entretenir afin de conserver son tonus, sa santé. S’accepter telle que l’on est, avec son corps imparfait (les corps « idéaux » mis en avant dans les médias sont l’exception, la diversité est la règle, la beauté à 40 ans n’est pas identique à la beauté à 18 ans), accepter également ses émotions et ce qu’elles entraînent : vous avez foncé sur le chocolat un soir, après une journée stressante ? Ne pas culpabiliser pour vos envies de manger émotionnelles (EME), cela s’apprend !

Grâce à des méthodes mettant en œuvre les thérapies cognitivo-comportementales (TCC) de l’alimentation, la méditation de pleine conscience et des stratégies permettant de chasser tout conditionnement et toute restriction cognitive menant à contrôler ses prises alimentaires, telles que celles utilisées par Linecoaching, vont vous permettre d’envisager plus sereinement une perte de poids sur le long terme après 40 ans. Avec pour ligne directrice votre bien-être physique, mais aussi émotionnel !

 

Linecoaching vous accompagne dans votre quête d’amincissement après 40 ans : la méthode pour maigrir sans régime sera même votre meilleure alliée pour apprendre à maîtriser et respecter vos sensations, à être pleinement présente lors des repas, mais aussi à accueillir vos émotions et à les gérer afin qu’elles ne soient plus des freins. Appuyez-vous sur les conseils de nos experts et perdez du poids !

 

En résumé, comment maigrir après 40 ans ?

Comment perdre du poids à 40 ans ?

En apprenant ou en réapprenant à reconnaître les sensations de faim et de satiété et y à être attentif.ve en pratiquant des méthodes inspirées de la médiation de pleine conscience au moment des repas, et en associant aux pratiques de pleine conscience des exercices issus des TCC alimentaires qui vont vous donner la possibilité d’accueillir et de mieux gérer vos émotions, notamment les plus négatives. Le but : déculpabiliser et réduire à terme la survenue des envies de manger émotionnelles (EME).

Pourquoi je grossis à 40 ans ?

40 ans est un âge charnière où les fonctions de bases, comme la production hormonale pour les femmes ou encore le métabolisme général ralentissent. Dès lors, les régimes restrictifs ne fonctionnent plus.

Comment se réapproprier son image corporelle à 40 ans ?

En travaillant sur l’image du corps, conjointement aux autres exercices : comment envisager sa silhouette, comment admettre ses points forts et ses points faibles, comment se détacher des images faussées et idéalisées, etc.

 

Article

11 votes

0

Mon bilan minceur gratuit en 3 min

ans
cm
kg
Vous êtes
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même série

Dans la même rubrique

Que manger le soir pour maigrir durablement ?

Article

42 votes

0
Les conseils nutritionnels ne manquent pas pour cela, ceux qui voudraient vous conduire à une alimentation parfaitement lisse, disciplinée, médicalisée, comme si manger consistait à prendre ses médicaments. N’écoutez pas ces puritains qui…
Lire plus
Tous les articles de la rubrique

Les témoignages de nos abonnés

X