7 conseils pour perdre du poids lorsqu'on est une femme

Article
0

De l’adolescence à la ménopause, le corps d’une femme fluctue. A chaque nouvelle décennie, les paramètres hormonaux, psychologiques et physiques modifient sa silhouette, et les rondeurs qui s’installent ont de plus en plus de mal à se déloger.

Les hommes, eux, brûlent davantage d’énergie que les femmes et leur masse grasse est aux alentours de 10 à 15 %. Alors que celle des femmes, à poids et taille comparables, est de 20 à 25 %. “Grosse injustice !” direz-vous. Mais la différence ne s’arrête pas là. Tout au long de leur vie, les femmes passent par des étapes plus ou moins confortables, qui perturbent leur métabolisme et malmènent leur silhouette Mais, comment perdre du poids durablement lorsque l’on est une femme ? Nos 7 conseils, ici !

Envie de maigrir sans régime ?
Faites le bilan de votre comportement alimentaire en 3min
Je démarre mon bilan gratuit !

Pour perdre du poids lorsqu’on est une femme, il faut prendre en compte les différentes étapes dans la vie d'une femme

Perdre du poids lorsqu’on est une jeune femme de 20 à 30 ans

À 20 ans, le « poids » n’est pas encore au centre de vos préoccupations. Vous ne vivez plus chez vos parents, vous êtes étudiante, vous sortez beaucoup, bref, vous vous sentez libre ! Le sport ? Vous y avez très peu goûté. Mais, entre les hamburgers au café du coin, les sandwichs sur le pouce après un cours, les surgelés le soir pour gagner du temps, la balance commence à pencher du mauvais côté… Alors, en filigrane, votre corps se modifie. Les hanches s’élargissent un peu, le ventre est moins tonique, les premiers kilos dévastateurs s’installent.

C’est décidé, vous voulez perdre du poids et vous vous mettez au régime ! Vous choisissez celui qui va vous faire perdre le maximum de poids en un minimum de temps. Normal, il faut se conformer aux diktats de la mode lorsqu’on est une femme. Et comme le premier régime n’a pas franchement marché (en clair, vous avez repris du poids quelques semaines après vous être privée de tout !), vous en essayez un autre, plus efficace encore (dixit les bonnes copines !), et l’effet « yoyo » pointe son nez…

À la trentaine, vous avez déjà tenté plusieurs fois de perdre du poids. Vous vivez en couple, vous avez un travail chronophage mais passionnant, vous venez d’avoir un bébé, et même si vous déplorez vos kilos en trop et que vous avez envie de retrouver une silhouette affinée (notamment, parce que la grossesse a laissé quelques traces sur votre joli ventre de femme), vous êtes un peu dépassée par les évènements. Alors, vous vous promettez de faire de l’exercice, de manger plus équilibré, mais… tout ça demande beaucoup de temps et franchement là, ce n’est pas le moment !

Les femmes de 40 à 50 ans qui veulent perdre du poids

40 ans ? C’est l’âge de l’équilibre. Vous êtes reconnue dans votre travail et n’avez plus rien à prouver, les enfants commencent à être autonomes, vous vous sentez bien dans votre peau, vous profitez davantage de votre conjoint, vous vous accordez des escapades en amoureux… Tout ça est bien idyllique, mais ce n’est pas toujours le reflet de la réalité.

Parce que la quarantaine, c’est aussi l’âge des divorces, de la crise d’ado du petit dernier, de l’épuisement au travail… Alors le stress s’installe peu à peu et vous faites prendre des kilos en trop, vous mangez plus qu’il ne faudrait, vous grignotez entre les repas, vous avalez le paquet de chips devant la télé pour calmer votre anxiété et mettre un couvercle sur vos souffrances. Résultat ? Vous grossissez.

50 ans ? C’est l’âge de la sagesse. Votre entreprise est en pleine croissance, vous vous accordez de vraies vacances, les enfants ont quitté la maison, ouf, vous pouvez enfin souffler un peu ! Marché le dimanche, cuisine saine et variée, yoga, Pilates, expos… jusqu’à ce que la ménopause frappe à la porte. Et c’est parti pour les bouffées de chaleur, les douleurs articulaires, l’irritabilité et… les kilos en trop !

En fait, chez les personnes sans troubles du comportement alimentaire, la ménopause ne fait prendre que quelques kilos, surtout au niveau du ventre. Mais si vous êtes de celles qui ont fait des tas de régimes, peut-être, penserez-vous que se priver n’en vaut plus la peine. Ce sont ces personnes qui grossissent beaucoup ! Mais bien sûr, tous ces kilos, dus au laisser-aller, il va falloir les re perdre. Une fois de plus, vous courez vers les régimes, vous essayez tout ce qui « marche » pour perdre du poids après la ménopause et vous plongez inévitablement vers un processus infernal, à savoir, des restrictions alimentaires strictes, suivies de perte de contrôle de votre alimentation.

Et pour couronner le tout, lorsqu’on est une femme de 50 ans, il est plus difficile de perdre du poids qu’à 20 ou 30 ans. Car les kilos sont bien accrochés et votre métabolisme s’est mis au ralenti. Normal. Vos dépenses énergétiques ont diminué physiologiquement.

Pour perdre du poids quand on est une femme, il faut déguster et être à l’écoute de ses sensations alimentaires

Voilà si longtemps que vous mangez tout, n’importe quoi et n’importe comment ! Vous vous remplissez plutôt que vous ne mangez ! Et bien sûr, la plupart du temps, vous vous remplissez trop. Puis vous vous privez, laissez tomber ce que vous aimez pour ne manger que ce que vous n’aimez pas, maigrissez, reprenez, et ainsi de suite. Comment en sortir ?

Commencez par redécouvrir le goût des bonnes choses. Le chocolat, c’est bon, mais comment ? Quel est son vrai goût dans la bouche ? Et les pizzas, sont-elles vraiment bonnes ? Goûtez lentement, faites des expériences.

Manger n’est vraiment une partie de plaisir que si on a suffisamment faim. Il vous faut donc redécouvrir cette sensation, que vous avez sans doute perdu si à chaque fois vous mangez avant qu’elle n’arrive. Et puis, normalement, on s'arrête lorsqu’on est rassasié. Apprenez à déguster, et guettez ce moment où le plaisir n’y est plus. C’est là qu’est normalement le terminus.

Enfin, si de temps à autre, vous avez besoin de vous réconforter avec une nourriture savoureuse, n’hésitez pas à le faire et mangez autant que nécessaire pour cela. Mais ensuite, attendez que la faim arrive pour manger à nouveau, cela vous aidera à perdre du poids

Cuisiner soi-même ses repas lorsqu’on est une femme aide à maigrir

Chaque fois que vous le pouvez, mettez-vous aux fourneaux ! L’intérêt ? Vous allez cuisiner vous-même de bons petits plats avec des produits régionaux que vous aimez, de la viande, du poisson, des œufs, des légumes et des fruits de saison. Soyez inventive, mélangez les saveurs, ajoutez des épices, essayez de nouvelles recettes, faites-vous plaisir ! Dressez une belle table avec une jolie vaisselle, et choisissez des petites assiettes plutôt que des grandes pour maigrir durablement et efficacement. N’oubliez pas de déguster attentivement. Sinon, pourquoi s’être donnée la peine de cuisiner ? Plus on a de plaisir à manger, et moins on a besoin de quantité !

Comment maigrir durablement lorsque vous êtes une femme ? Mettez-vous au sport !

Le « cardio-training » pour maigrir efficacement quand on est une femme

Vos journées sont bien trop chargées et vous avez peu de temps à consacrer à l’activité physique ? Inutile d’investir dans un abonnement en salle de sport. Certains exercices peuvent se pratiquer à la maison, sans machines. Le cardio-training en fait partie pour maigrir efficacement. Son atout ? C’est bon pour votre système cardio-vasculaire, vous gagnez en muscles, vous affinez votre silhouette. Mais attention : si vous n’avez aucun entraînement, mieux vaut commencer par quelque chose de plus doux. Si vous avez arrêté tout exercice depuis longtemps, consultez votre médecin avant de commencer. C’est une activité d’endurance et elle augmente vos dépenses énergétiques rapidement. La preuve, 10 minutes par séance sont suffisantes. Non seulement, vous allez vous muscler, mais en plus, vous ferez la chasse aux calories ! Le tout est d’être régulier dans vos entraînements.

Idées d’exercices pour perdre du poids durablement :

Montée des genoux : courez sur place en veillant à faire monter vos genoux le plus haut possible. Cette pratique fait travailler en même temps les jambes et les abdominaux, pour vous muscler le haut du corps.

La corde à sauter : c’est très efficace, ça ne coûte pas cher.

Le vélo, un exercice simple et efficace pour perdre du poids quand on est une femme

Vous voulez faire du sport pour affiner votre silhouette de manière ludique et perdre du poids ? Mettez-vous au vélo ! Que ce soit pour une promenade dominicale, vous rendre à votre bureau ou aller faire vos courses, le vélo a des atouts inestimables. C’est un véritable anti-stress qui peut booster votre moral.

Avec lui, vous aurez des jambes fuselées et un ventre plat assuré. Mais pour y parvenir, il faut y mettre du cœur à l’ouvrage ! Un minimum de 45 minutes 3 fois par semaine serait idéal. Cependant, pour perdre du poids et obtenir des résultats visibles, il vous faudra travailler en « aérobie », c’est-à-dire en effectuant des efforts intenses soutenus dans la durée.

Exercice : démarrez lentement pour vous échauffer durant environ 10 minutes, puis accélérez le rythme tout en gardant une allure confortable, mais « tonique » durant 30 minutes. Veillez à ce que votre cœur accélère notablement et transpirez. Revenez à une allure plus calme les 5 dernières minutes.

La marche, un moyen rapide de perdre du poids durablement

Marcher est l’une des activités sportives les plus bénéfiques pour votre corps, mais aussi pour votre mental et votre perte de poids. Vous pouvez faire de la randonnée, marcher plutôt lentement, mais durant plusieurs heures, ou bien faire de la marche nordique, plus intense, durant un temps plus court. Dans ce dernier cas, on conseille d’atteindre la « zone d’endurance », c’est-à-dire entre 60 % et 70 % de votre fréquence cardiaque maximale, de marcher à ce rythme soutenu entre 5 et 8 km/h durant environ 40 à 50 minutes deux à trois fois par semaine. La marche, comme le sport en général, permet de mieux ressentir son corps, de se réconcilier avec lui, de se mettre plus aisément à l’écoute de ses sensations alimentaires. On maigrit, moins parce qu’on brûle des calories que parce qu’au total, on fait moins d’excès alimentaires.

Exercice : échauffez-vous quelques minutes en marchant à une allure modérée, puis marchez sur les talons pendant quelques mètres. C’est un excellent moyen pour vos jambes d’être préparées à suivre votre prochaine allure. Puis, augmentez le rythme, en déroulant bien votre pied et en poussant fort sur vos orteils, pour pouvoir vous propulser vers l’avant de manière plus engageante. Utilisez des bâtons de marche en cas de marche nordique.

Dormez et cela vous aidera à maigrir

On ne le dira jamais assez, le sommeil est vital pour notre santé et il est lié à notre nutrition. Mais un bon sommeil est aussi conseillé lorsque l’on veut perdre du poids. Vous doutez ? Des études récentes les confirment 1. Durant le sommeil, on sécrète de la leptine, une hormone qui nous donne un sentiment de satiété et qui participe à la métabolisation de nos graisses. À l’inverse, durant nos phases d’éveil, nous sécrétons une autre hormone, la ghréline, qui déclenche une sensation de faim et notamment pour des produits gras et sucrés. Conclusion ? Dormez ! Votre balance vous en sera infiniment reconnaissante

Pour perdre du poids, apprenez à déstresser mesdames !

Les femmes stressées par leur environnement familial ou professionnel brûlent moins de calories que les femmes non stressées et donc prennent davantage de poids. Le responsable ? Le cortisol, une hormone qui nous aide à réagir en cas de danger. Produit en excès, il induit un stockage des graisses, notamment au niveau de l’abdomen. On parle ici de stress « émotionnel » qui, dans la plupart des cas, provoque des pulsions alimentaires pour des produits riches en graisses et en sucres, au pouvoir réconfortant.

Vous souffrez de stress et vous avez pris beaucoup de poids ? Il est temps de lâcher prise pour perdre du poids ! Yoga, sophrologie, méditation, Tai Chi, les activités « mentales » ne manquent pas pour vous aider à retrouver votre sérénité. Vous êtes au bord de la crise de nerfs ? Allez prendre l’air, marchez en pleine nature, plongez-vous dans des bains parfumés aux huiles essentielles, écoutez de la musique classique…

Vous voulez maigrir durablement et facilement ? Fuyez votre balance !

Ne faites plus de votre poids une obsession et fuyez votre balance ! Faites plutôt confiance à votre garde-robe. Vous flottez dans votre jupe ? C’est que vous avez perdu une taille, voire deux.

La balance est un vrai poison pour les femmes ! Elle fait office de « gendarme » et culpabilise chaque fois qu’elle se penche du mauvais côté. Surtout, que les variations de poids d’un jour sur l’autre ne manquent pas : menstruations, rétention d’eau, constipation, activité physique ou pas, repas trop lourd pris la veille, etc. Alors, si l’envie de vous peser vous démange lorsque vous désirez perdre du poids, faites-le, mais dans ce cas… une seule fois par semaine.

Linecoaching, un programme qui aide les femmes à perdre du poids durablement

Vous êtes une femme de 20, 30, 40, 50 ans et plus, et vous voulez perdre du poids durablement ? Vous êtes au bon endroit ! Car au-delà de vous aider à mincir, Linecoaching sait ce qui vous différencie des hommes et prend en compte vos spécificités dans son programme. Fondé sur l’alimentation intuitive pour maigrir efficacement (ou « mindful eating ») et la gestion de l’alimentation émotionnelle par la TCC (thérapie comportementale et cognitive), ce programme peut changer en profondeur votre façon de manger et balayer à jamais ces kilos disgracieux qui empoisonnent votre existence en vous aidant à maigrir sans frustration et naturellement.

1 Anne G Wheaton, Geraldine S Perry, Daniel P Chapman, Lela R McKnight-Eily, Letitia R Presley-Cantrell, Janet B Croft, Relationship between body mass index and perceived insufficient sleep among U.S. adults: an analysis of 2008.

Article
0

Mon bilan minceur gratuit en 3 min

ans
cm
kg
Vous êtes
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même série

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X