Dix conseils pour maigrir en mangeant à sa faim

Article
0
Dix conseils pour maigrir en mangeant à sa faim

Vous souhaitez maigrir ? Pour cela, il faut commencer par respecter sa faim. En effet, la sensation de faim, grande oubliée des régimes, est un élément indispensable pour perdre du poids. En la respectant et en l'écoutant, vous arriverez à déterminer la juste quantité d'énergie dont vous avez besoin. Encore faut-il savoir l'identifier... Voici nos 10 conseils pour faire de la sensation de faim votre meilleure alliée pour maigrir.

1/ Identifiez la sensation de faim

La sensation de faim, tout le monde la connaît. Du moins, c'est ce que l'on pense. Et pourtant, après plusieurs régimes, il peut être difficile de se fier à sa faim. Si vous avez du mal à reconnaître la sensation de faim, voici un exercice qui devrait vous y aider : sautez votre premier repas de la journée et attendez. Attendez patiemment que les signaux de la faim se présentent à vous, sans crainte ni stress. Pour cela, prévoyez une collation ou un repas au moment où vous aurez faim. Les signaux de la faim sont nombreux : gargouillis dans l'intestin, sensation de vide dans l'estomac, salivation... Chaque personne ressent des signaux de la faim différents. Faites connaissance avec votre propre sensation de faim.

2/ Vous, votre assiette, et votre faim

Il vous arrive de manger seul(e) ? Tant mieux ! C'est le meilleur moyen de se concentrer sur son assiette. Oubliez les repas où vous déprimez de manger face à votre assiette, et faites de ce repas une occasion pour écouter votre faim. Mangez en prêtant attention à la disparition de la faim. Si vous prenez une entrée, avant de passer au plat, interrogez-vous sur l'état de votre faim. Est-elle encore présente ? Et si oui, quelle est son intensité ? La sentez-vous décroître ? Partagez votre attention entre vos aliments et votre faim, pour manger la quantité juste.

3/ Faites une pause... Pour mieux repartir

Lors d'un repas, en général, on a pour habitude de voir les assiettes défiler, et de manger en mode automatique. Reprenez le contrôle de vos repas : instaurez des pauses, des moments où vous posez vos couverts, où vous prenez le temps de profiter du moment présent. En adoptant un nouveau rythme, vous verrez que vous mangerez différemment.

4/ Quand vous avez faim... Mangez !

Lors d’un régime, on a tendance à manger beaucoup pour éviter à tout prix d’avoir faim. Quelle erreur ! Si vous ressentez les signaux de la faim, mangez ! Quelle que soit l’heure, n’hésitez pas. La seule règle à respecter est de manger en accord avec sa faim et selon l’heure de votre prochain repas. Si vous avez un creux à 11 heures par exemple, prenez juste une petite collation pour avoir de nouveau faim à l’heure du déjeuner et profiter de ce repas. Petit à petit, vous verrez que vous arriverez à manger la juste portion pour avoir faim quand vous le souhaitez, et que vous pourrez ainsi gérer plus facilement vos repas.

5/ Mangez avec tous vos sens

Quand votre assiette est devant vous, profitez-en à fond. Imprégnez-vous des couleurs, de la présentation, des odeurs... Regardez votre plat, humez-le comme si vous le découvriez pour la première fois. Manger ainsi vous permettra de mieux profiter de votre prise alimentaire, mais également de ressentir plus de satisfaction pendant votre repas.

6/ A chaque repas, dégustez

On ne le répètera jamais assez : déguster votre repas est essentiel. Non seulement vous allez redécouvrir la nourriture en dégustant, mais en plus, elle vous permet de ressentir la faim diminuer au fur et à mesure de votre repas. La prochaine fois que vous allez manger, prenez une bouchée et dégustez-la comme il se doit : en portant votre attention sur les saveurs, sur les odeurs, les arômes et en essayant de les décrire les plus précisément possible mentalement. Bonne dégustation !

7/ Faim et plaisir vont ensemble

En dégustant, vous constaterez que le plaisir diminue au fur et à mesure que vous mangez. En effet, la faim décuple le plaisir à manger. Si vous aimez manger, vous allez aimer avoir faim : en mangeant avec une bonne faim, vous verrez bien vite que la nourriture prend une toute autre dimension. Et en prenant votre temps, vous sentirez ce plaisir décroître. C’est le signe qu’il faut s’arrêter, car la faim n’est plus là. Suivez donc cette règle simple : pendant le repas, suivez votre plaisir ; s’il n’est plus là, arrêtez-vous.

8/ Vous avez trop mangé ? Faites confiance à votre faim

Elle vous faisait tellement envie, cette tarte aux fraises, que vous en avez mangé toute une part alors que vous aviez déjà bien mangé juste avant. Vous sentez la culpabilité arriver aussi vite que l’addition dans la main du serveur. Pas de panique ! En cas d’excès, rappelez-vous cette règle simple : attendez d’avoir faim de nouveau avant de manger. Votre corps régulera cet excès naturellement, et vous aurez faim quelques heures plus tard. C’est à ce moment-là que vous pourrez de nouveau manger. C’est aussi simple que ça...

9/ Oubliez la culpabilité

Pour manger à votre faim, il faut faire fi de votre culpabilité. En effet, cette émotion négative est hautement néfaste pour votre comportement alimentaire. Elle vous pousse à manger plus, à vous blâmer, et multiplie les écarts alimentaires. Pour vous en défaire, faites de votre faim votre priorité. Respectez-la, ressentez-la, et faites-en votre meilleure amie. Et si vous avez faim et envie de manger du saucisson, vous avez le droit !

10/ Mangez avec faim, kilos en moins

Voilà un proverbe qui gagnerait à être connu. En mangeant selon votre faim, et donc selon vos besoins, vous allez éliminer toutes les prises alimentaires superflues qui provoquent le surpoids. C’est le principe de base de la méthode Linecoaching : celui de respecter vos besoins grâce à vos sensations alimentaires de faim et de satiété, pour maigrir naturellement et durablement, sans frustrations ni interdits.

 

ARTICLE COMPLEMENTAIRE

Vous l'aurez compris, pour maigrir, il faut suivre sa faim, s'écouter et se faire confiance. Mais avant cela, ça vaut peut être le coup de comprendre comment fonctionne la régulation naturelle de l'appétit.

Et puis, s'écouter, c'est bien. Mais comment faire lorsqu'on sort ? Comment nos habitudes alimentaires sont-elles influencées par notre entourage ?

Article
0

MON BILAN GRATUIT EN 4 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X