Retrouver le goût de manger après trop de restrictions

Article
0
Retrouver le goût de manger après trop de restrictions

C'est bien connu ! Après moult régimes infructueux, des habitudes alimentaires sont instaurées voire profondément ancrées en nous. Or, comment retrouver la simple envie de manger, le goût et les sensations alimentaires, souvenirs si lointains, lorsque l'on a appris à surveiller son alimentation de très près, jusqu'à en oublier le plaisir que peut procurer la nourriture ?

La restriction calorique comme source de nos troubles du comportement alimentaire.

Beaucoup de personnes fantasment tant sur le poids qu'elles se sont fixé d'atteindre qu'elles en oublient d'écouter les demandes énergétiques de leur corps. Gérard Apfeldorfer, psychothérapeute et Jean-Philippe Zermati, nutritionniste, expliquent ce phénomène et les désordres biologiques demeurant lors de l'après-régime. Selon eux, pendant le régime, la personne en surpoids s'impose des limites rigides au point de s'interdire les aliments dits « tabous » (le gras et le sucré). Cette phase laisse alors place à une perte de contrôle. On « craque » tout bonnement et on mange en excès. Mais attention, cela ne signifie pas prendre du plaisir à s'alimenter ! Le remplissage de l'estomac devient mécanique et souvent, jusqu'à ce que l'on se sente mal.

Comment libérer notre esprit de nos représentations concernant les valeurs caloriques des aliments ? Comment réapprendre à manger sans culpabiliser ?

Faites la paix avec vous-même et cessez de vous interdire de manger ce que vous aimez !

Si notre corps a pris des habitudes pendant les périodes de régimes, il n'est pas le seul. D'un point de vue psychologique et cognitif, nos croyances ont un impact sur notre comportement alimentaire. Par exemple, on nous a tous appris qu'il fallait prendre un petit déjeuner. Mais pourquoi vous forcer si vous n'avez pas faim le matin ? Dans un premier temps, acceptez l'idée de pouvoir maigrir sans passer par les régimes. Ensuite, faites confiance à votre corps, à vos sensations, pas à votre tête ni à vos raisonnements. C'est le corps qui vous signale quand vous avez faim ou non.

Pour reconnaître votre faim, apprenez à la distinguer de vos « envies » de manger par émotion. Concentrez-vous sur vos sensations (dans la bouche ou dans la gorge, faiblesse ou tête vide, creux dans l'estomac, gargouillis dans le ventre). Enfin, cessez de croire que certains aliments vous font grossir plus que d'autres. Tant que vous mangerez par faim et que vous apprendrez à reconnaître votre rassasiement pour vous arrêter au bon moment, vous maigrirez ou du moins, vous ne grossirez pas.

Pourquoi ne pas organiser une soirée dégustation avec des amis ou cuisiner de bons petits plats ? Il s'agit de redécouvrir le plaisir alimentaire en mangeant plus lentement par petites bouchées, en décrivant vos sensations, le goût des plats, leur consistance. Surtout, choisissez un aliment qui vous plaît ! C'est essentiel. Les habitudes alimentaires s'acquièrent progressivement pour manger moins, alors à vous de jouer ! Faites de la nourriture votre alliée !

Article
0

MON BILAN GRATUIT EN 4 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X