Eduquer les enfants au goût et à la nourriture équilibrée

Article
0
Eduquer les enfants au goût et à la nourriture équilibrée

Et si les enfants étaient nourris de manière équilibrée et saine à la cantine, afin de développer leur goût? L'alimentation des enfants : quelques syndicats de parents d'élèves en ont fait un combat.

Surveiller l'alimentation des enfants est primordial pour éviter le surpoids

"Il faut arrêter avec le steak haché reconstitué, le pané en tout genre, les aliments trop gras ou trop sucrés", expliquait Jean-Jacques Hazan, le président de la Fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE), cité par le journal Le Monde dans un article paru le 18 avril 2010. Le ras-le-bol de la nourriture industrielle est tel que les syndicats de parents d’élèves se sont prononcés  pour le vote d’une loi sur le sujet. Il craignent que l'alimentation des enfants à la cantine ne prépare le terrain pour du surpoids.

Le débat suit son cours. Le projet de loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche, examiné au Sénat à partir du 18 mai, comprend ainsi un article sur la valeur nutritionnelle de la restauration scolaire. Mais il faudra encore attendre les décrets d’application de cette loi pour définir précisément les règles encadrant ces repas.

Eduquons nos enfants au goût afin qu'ils prennent plaisir à manger

Une mauvaise alimentation des enfants en mileu scolaire peut favoriser le surpoids. Des recommandations ont déjà été établies en 2007 par le Groupe d'étude des marchés de restauration collective et de nutrition. La FCPE en fait la promotion auprès des collectivités locales afin qu’elles s’engagent, indépendamment d’une loi, à les respecter. Le groupe d’étude préconise notamment de limiter les aliments frits ou préfrits à quatre repas sur les vingt repas servis dans le mois, de proposer au moins huit fruits et dix crudités pendant ce mois.

Ces préconisations vont dans le bon sens. Mais elles devraient être complétées par une éducation des enfants au goût, à la qualité des aliments. Voilà qui devrait, à terme, contenir le surpoids et l’obésité. En France, 16% des enfants de 3 à 14 ans sont en surpoids ou obèses, le taux monte à 22% en milieu défavorisé.

Pour remédier à ce problème de société, Jean-Philippe Zermati et Gérard Apfeldorfer, nutritionniste et psychothérapeute, fondateurs du Groupe de réflexion sur l’obésité et le surpoids (GROS), préconisent une éducation en matière d'alimentation au sein de la famille comme dans les cantines scolaires. Il s’agit ainsi de faire découvrir à nos enfants l’histoire des aliments ; qu’ils puissent en parler, évoquer leurs sensations et prendre plaisir à manger et partager de bonnes choses. Rendez-vous dans la rubrique "Dégustation".

Article
0

MON BILAN GRATUIT EN 3 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X