Maigrir sans céder à la mode des compléments alimentaires

Article
0
Maigrir sans céder à la mode des compléments alimentaires

Les Français en consomment de plus en plus de compléments alimentaires pour suppléer à leur manque de vitamines ou accélérer leur perte de poids. Est-ce bien utile?

Maigrir avec des compléments alimentaires... rêve ou réalité ?

Un adulte sur cinq, désireux de maigrir sans effort et un enfant sur dix avalent des compléments alimentaires une fois par an selon une estimation récente de l’Agence française pour la sécurité alimentaire (Afssa). Des petites pilules magiques censées apporter un surplus de vitamines C pour améliorer ses défenses immunitaires, de vitamines B contre la fatigue, de fer, de zinc ; elles prétendent même favoriser l’amaigrissement.

Le Français est à la traîne: il n’y consacre que 17,5 euros par an contre 73 euros pour le Norvégien, le champion européen selon le Syndicat des fabricants de produits naturels, diététiques et compléments alimentaires (Synadiet). Mais le marché ne cesse de s'étendre. Pour expliquer cet engouement, le président de Synadiet a expliqué à l’Agence France Presse que les vagues de déremboursement de médicaments "jouaient en faveur des compléments alimentaires". Ces pilules, gélules et autres comprimés vendus en pharmacies ou sur internet sans prescription sont très faciles d’accès. L’Afssa vient donc de mettre en place un "dispositif de vigilance", pour que les professionnels de santé l'informent des éventuels effets secondaires chez leurs patients.

Prudence donc en achetant des compléments alimentaires et surtout en les mélangeant. Quitte à être attentif aux apports nutritionnels de notre alimentation, autant veiller à varier son alimentation, manger des repas équilibrés composés de tout un peu, sans oublier des produits frais. On aura alors son content en vitamines et oligo-éléments. 

Les compléments alimentaires sont parfois prescrits

Les compléments alimentaires ne sont à consommer que dans des cas particuliers.
Prenons quelques exemples : certaines personnes sont, du fait de leur histoire personnelle ou de leur état de santé, totalement réfractaires à certains aliments comme les fruits et légumes ou elles ne les supportent pas ; d’autres ne peuvent pas manger suffisamment de poisson gras ou suffisamment d’autres produits apportant des acides gras oméga 3 ; d’autres encore ne s’exposent pas au soleil et manquent de vitamine D ; d’autres, enfin, ont de tout petits besoins énergétiques et le fait d’être de tout petits mangeurs risque de provoquer des carences en oligo-éléments et vitamines. Dans de tels cas, des compléments alimentaires peuvent être prescrits par le médecin.

Article
0

MON BILAN GRATUIT EN 3 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X