Pourquoi certaines personnes sont-elles intolérantes au gluten ?

Article
0
Pourquoi certaines personnes sont-elles intolérantes au gluten ?

Les céréales, le blé, l’avoine, le seigle, l’épeautre, l’orge, sont consommés depuis des milliers d'années par notre espèce et celles d’aujourd’hui ne sont pas de nature différente de celles d’hier, contrairement à des rumeurs propagées.
Le gluten est un ensemble de protéines, les gliadines et les gluténines. Les vertus du gluten présent dans la composition des céréales ont été découvertes au début des années 1900. Responsable de l'élasticité de la pâte et de la cohésion du pain lors de la panification, le gluten remplit un rôle important dans la confection de nombreux produits céréaliers. Il est présent dans les farines, mais on l’extrait et on l’utilise aussi en complémentation pour des farines faibles.

L'intolérance au gluten et ses conséquences

On se plaît à mettre aujourd’hui sur le compte du gluten toutes irritation du tube digestif et ces derniers temps, 10 à 20% de la population se déclare d’elle-même « allergique » au gluten ! Qu’en est-il réellement ?

Tout d’abord, il existe une allergie au blé, que l’on rencontre essentiellement chez les jeunes enfants. Plusieurs composants du blé peuvent être mis en cause, pas seulement le gluten. On fait le diagnostic par mesure des immunoglobulines spécifiques. Cette allergie disparaît généralement lorsque l’enfant grandit.

La maladie cœliaque, ou intolérance au gluten, est elle aussi peu fréquente, environ 0,5% de la population. Elle provoque une atrophie des villosités intestinales de l’intestin grêle, et s’apparente à une réaction auto-immune

Maux de ventre, diarrhées, vomissements, amaigrissement sont les symptômes les plus courants lors d'une intolérance au gluten. Le corps parvient peu ou pas à absorber les aliments qu'il ingère et la motilité digestive est réduite. Outre les symptômes digestifs, l’intolérance au gluten se traduit par différentes carences en  fer, en vitamines, en calcium, qui peuvent avoir des conséquences graves.

Les symptômes de l'intolérance au gluten

Variant selon la gravité de l'intolérance, les principaux symptômes d'une hypersensibilité au gluten sont les suivants : 

  • Fatigue chronique due aux carences vitaminiques et à l’anémie par carence en fer

  • Troubles gastro-intestinaux (douleurs abdominales, diarrhées, selles molles, vomissements, digestion difficile, reflux gastro-œsophagien)

  • Troubles articulaires, dermatologiques (dermatite herpétiforme), stomatologiques

  • Troubles neuro-psychiques (troubles du sommeil, problèmes de concentration)

L'intérêt d'une alimentation sans gluten

Dans bien des cas, ce sont les personnes elles-mêmes, sans diagnostic médical, qui se déclarent « intolérantes au gluten » ou « sensible au gluten ». Le fait de supprimer tous les produits céréaliers et toutes les préparations dans lesquelles il pourrait y avoir du gluten conduit à une simplification massive de l’alimentation, qui s’apparente à un régime. On mange donc moins, la digestion se fait donc plus facilement et souvent, on maigrit. La personne en conclut qu’elle avait donc bel et bien raison et qu’elle est « allergique » au gluten ! 

En fait, manger de tout, en écoutant ses sensations alimentaires de faim et de rassasiement, ses appétences, dans des quantités qui correspondent à son appétit, tel que nous le proposons sur LineCoaching, donnerait un résultat plus simplement et bien plus confortablement.

Mais lorsque la preuve a été faite d’une véritable maladie cœliaque, à l’issue d’un bilan médical avec examen des villosités intestinales, il est indispensable d'adopter une alimentation sans gluten. En effet, la seule absorption d'un aliment en contenant ferait réapparaître les symptômes précédemment énoncés.

Cependant, présent dans de nombreux aliments sous différentes appellations, le gluten n'est pas toujours aisément repérable. 
De nombreux produits céréaliers, certains fromages et yaourts, la bière, la charcuterie, les sauces, contiennent très souvent du gluten qui y est utilisé en tant qu'épaississant ou liant. 
Il faudra donc être très vigilant et vérifier toutes les étiquettes de composition de chaque aliment afin d'être certain qu'aucune trace de gluten n'est présente. Les aliments dits « sans gluten » seront à privilégier.

Article
0

MON BILAN GRATUIT EN 3 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même série

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X