Intolérance au Gluten: Aliments à éviter

Article
2
Intolérance au Gluten: Aliments à éviter

Présent dans de nombreux aliments, le gluten est composé d’un mélange de protéines, la gliadine. Le gluten n'est autre que la 'colle' du pain, c'est à dire que c'est la quantité de gluten présente dans une farine qui va influer sur la résistance et l'élasticité de la pâte à pain. Il permet également sa fermentation. 

Responsable de complications sévères chez certaines personnes suite à sa consommation, il est primordial pour celles-ci de savoir dans quels aliments le gluten peut être retrouvé.

Sommaire

L’intolérance au gluten : la maladie cœliaque

La maladie cœliaque consiste en une intolérance au gluten, probablement due à une réaction immunologique : le corps considère le gluten comme une molécule étrangère et, en présence de cette molécule, se retourne contre lui-même en attaquant l'intestin. Cette maladie est rare et représente environ 0,5% de la population. Le diagnostic doit être confirmé par des tests sérologiques qui vont mesurer la présence d’anticorps anti-gliadine, et par une biopsie intestinale qui montre une atrophie des villosités intestinales.
La maladie cœliaque se traduit concrètement par des douleurs abdominales, des diarrhées, des ballonnements, de l’anémie, de la fatigue et de la dépression.
Dans tous les cas, après l'arrêt total de la consommation de gluten, les symptômes disparaissent complètement en même temps que les anticorps responsables de ce dérèglement. L'intestin se cicatrise au bout de quelques mois. On considère qu’après deux ans d’un régime strict, on peut tenter une réintroduction des produits contenant du gluten, sous surveillance médicale.
On trouve du gluten dans les céréales à base de blé, d’orge, d’avoine ou de seigle. Pour ne pas manger de gluten il faut donc éliminer bon nombre d’aliments : le pain, les pâtes, les semoules, les pâtisseries, les biscuits, les viennoiseries, les confiseries, certains plats cuisinés (la farine peut être un liant des sauces), les crèmes gélifiées, les charcuteries (sauf le jambon).

Mais aujourd’hui, l’intolérance au gluten fait florès. Bien des personnes trouvent qu’en éliminant de leur alimentation les produits contenant du gluten, elles se sentent mieux et même, perdent du poids. En fait, ne plus manger de gluten conduit surtout à manger moins, à avoir des repas plus légers, et c’est sans doute cela qui leur permet de se sentir mieux.

Les aliments contenant du gluten

Tous ces aliments sont susceptibles de contenir du gluten. Pour être sûr, il faudra vérifier scrupuleusement le contenu de la liste des ingrédients sur les étiquettes de chacun de ces produits :

  • Le pain
  • La farine 
  • Les biscuits
  • Les pâtisseries
  • Les pâtes
  • Les pizzas
  • Les gâteaux
  • Le chocolat (farine de blé)
  • La charcuterie (additif et amidon modifié)
  • La soupe (farine de blé ou gluten de blé) et es sauces pour salade (farine de blé : épaississant)
  • La bière
  • Le ketchup
  • La crème glacée
  • Les viandes et poissons panés
  • Certaines moutardes


Surveiller son alimentation tout en la diversifiant

Si le médecin a diagnostiqué une véritable maladie cœliaque, il convient donc de suivre un régime strict en éliminant ces aliments. On devra prêter attention aux stabilisateurs, additifs et agents épaississants des préparations, et donc lire attentivement les étiquettes.

On pourra manger des viandes, poissons et œufs, les fruits, les légumes, le riz,  le maïs, les pommes de terre, le sarrasin, le quinoa, les fromages, les yaourts, les friandises « pur sucre » ou « pur fruit », les bonbons acidulés. Dans la cuisine, on pourra remplacer les farines par la Maïzena ou la fécule de pomme de terre. On peut consommer les produits à base de soja, des pâtes « sans gluten », des galettes de riz, des tortillas.
Aujourd’hui, de nombreux industriels de l’agro-alimentaire se sont engouffrés dans ce sujet à la mode et proposent des aliments garantis « sans gluten », aussi la tâche devient-elle plus facile.

Mais rappelons que dans la plupart des cas, cette « intolérance au gluten » n’est pas confirmée par les explorations médicales et n’a aucune existence réelle. 
Certes, on peut éliminer de son alimentation toutes ces bonnes choses et se compliquer ainsi la vie, mais on peut, avec le même résultat, décider de manger sur un mode intuitif, c'est-à-dire en fonction de ses sensations alimentaires de faim et de satiété, en suivant ses appétences. 
On constatera que dans bien des cas, on mange de plus petites portions de choses bien meilleures. On a plus de plaisir avec moins, et le corps ne s’en trouve que mieux. Le poids évolue alors en direction du poids d'équilibre et s’y stabilise. C’est la démarche que nous vous proposons à LineCoaching.

Article
2

MON BILAN GRATUIT EN 3 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes

Commentaires

Commentez
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même série

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X