Faire de l'exercice quand on est obèse

Article
1
Faire de l'exercice quand on est obèse

Vous avez des kilos à perdre ? Vous hésitez à reprendre le sport ? Oubliez vos idées reçues : obésité et sport ne sont pas incompatibles. Pourquoi ? On vous dit tout.

Dominique est obèse et veut maigrir en douceur, sans risques pour sa santé. Elle souhaite pratiquer un peu d'exercice physique pour se sentir mieux dans son corps et dans sa tête. Sans forcer évidemment. Mission impossible ?

Faire de l'exercice apporte des bienfaits non négligeables

Heureusement, obésité et mise en mouvement du corps ne s'excluent pas. Les personnes obèses qui se privent d'exercice physique ont tort car les effets bénéfiques du sport sont multiples. Si les effets de l'activité physique sur la perte de poids restent modestes, ils revêtent une importance majeure pour stabiliser le poids. L'exercice physique permet aussi d'atténuer les complications de l'obésité comme par exemple les anomalies liées au syndrome de résistance à l'insuline (hyperglycémie, augmentation des triglycérides et baisse du cholestérol-HDL protecteur, augmentation de la pression artérielle). En associant activité physique modérée et diminution du poids, même modeste, on réduit de presque 60 % le risque de développer un diabète de type II sur trois ans pour les personnes intolérantes au glucose ! Obésité et mouvement vont bien ensemble.

En effet, une pratique régulière entraîne à elle seule des modifications favorables de la sensibilité à l'insuline, de la tolérance au glucose et du profil lipidique, note Jean-Michel Oppert, médecin et professeur de nutrition à Paris VI. Certaines études indiquent que les personnes en surpoids faisant de l'exercice physique présentent un risque de mortalité cardio-vasculaire plus faible que les personnes de poids normal mais dont la sédentarité est plus importante. Ce serait la sédentarité qui expliquerait les problèmes de santé, plus que l’obésité ! Bien des arguments sont là pour démontrer que l'activité physique joue un rôle plus important que ce que l'on peut croire. Et cela sans compter les bénéfices psychologiques comme une amélioration de l'estime de soi, de l'humeur et de l'état général.

Obésité et sport : comment les concilier ?

Les médecins recommandent en général une activité physique régulière de l'ordre de 30 minutes de marche rapide par jour, ou 150 minutes d'activité d'endurance modérée par semaine. Chez l'enfant, la recommandation est de pratiquer minimum 60 minutes d'activité physique d'intensité modérée à élevée par jour. Même quand on a un poids élevé, l'important reste de bouger. Si vous êtes complètement sédentaire comme Dominique, commencez par exemple par monter les escaliers au lieu de prendre l'ascenseur, par marcher dès que vous en avez l’occasion. Pourquoi ne pas descendre une station ou un arrêt avant votre destination et finir à pied ? Autant de moyens d'intégrer un peu d'exercice physique à votre quotidien. Vous pouvez ensuite améliorer votre programme sport selon votre état de santé et commencer des activités d'endurance comme le vélo ou la natation... Et pour optimiser vos résultats, vous pouvez travailler sur votre comportement alimentaire avec le programme LineCoaching pour maigrir en douceur et bénéficier aussi du programme forme avec plein d'exercices adaptés à votre niveau.

 

Pour en savoir plus :

Jean-Philippe Zermati, Gérard Apfeldorfer, Bernard Waysfeld, Traiter l'obésité et le surpoids, éditions Odile Jacob, 2010.

Article
1

MON BILAN GRATUIT EN 3 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes

Commentaires

Commentez
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X