Hypnose pour maigrir : Est-ce efficace ? L'avis de Gérard Apfeldorfer, spécialiste du comportement alimentaire

1
Hypnose pour maigrir : Est-ce efficace ? L'avis de Gérard Apfeldorfer, spécialiste du comportement alimentaire

L’hypnose, considérée aujourd’hui comme une véritable médecine alternative, ne cesse de faire parler d’elle. On lui attribuerait même le pouvoir de faire maigrir. Gérard Apfeldorfer, psychothérapeute et spécialiste du comportement alimentaire, nous donne son avis. Est-il vrai que l’hypnose a la capacité de vous faire perdre vos kilos superflus et mieux encore, vous aider à ne plus les reprendre ? Nous avons enquêté pour vous. 

Qu’est-ce que l’hypnose ? 

L’hypnose consiste à induire chez une personne un état de conscience modifié. Le plus souvent, on demande à la personne de s’immobiliser, de focaliser son attention sur des stimuli sensoriels répétitifs et rythmiques. Il peut s’agir de sons, d’attouchements, d’images, d’objets en mouvement régulier, sur lesquels la personne doit concentrer toute son attention. Ou encore, dans l’hypnose éricksonienne, l’hypnothérapeute tient un discours comportant des incohérences, des contradictions, qui créent un état de confusion.

Dans tous les cas, cela empêche la personne de rester centrée sur son individualité, et les frontières entre soi et l’objet de l’attention tendent à s’effacer. Ne faisant plus la différence entre ses propres pensées et celles de l’hypnothérapeute, on devient alors fortement influençable.

Si dans l’hypnose classique, le thérapeute suggère diverses injonctions visant à modifier les points de vue et les comportements de la personne, dans l’hypnose éricksonienne, on fait davantage appel à une participation active du sujet hypnotisé, on lui demande d’élaborer lui-même des solutions. 

L’hypnose, en psychiatrie, est utilisée dans le cas des phobies, de l’anxiété ou dans les états de stress. On y a recours aussi dans les  services hospitaliers ou les cabinets médicaux pour soulager la douleur ou pour libérer de certaines dépendances comme le tabac ou l’alcool. 

Certains hypnothérapeutes ont aussi tenté d’utiliser ces méthodes dans les problèmes pondéraux. Nous allons examiner ce qui est généralement proposé comme approches dans ce domaine.

En quoi l'hypnose peut-elle vous aider à perdre du poids ?

L’hypnose peut être utilisée afin d’augmenter le contrôle alimentaire. Des suggestions sont alors faites afin que la personne diminue les quantités consommées, ne mange pas entre les repas et respecte son régime. 
L’hypnothérapeute peut suggérer de nouveaux points de vue, de nouvelles croyances, comme : vous aimez tel aliment, diététiquement correct, ou vous n’aimez pas tel autre, gras, sucré, qui vous dégoûte. 
Si par exemple, jusqu’à présent vous étiez « accro » au chocolat, l’hypnothérapeute pourra suggérer que vous n’aurez plus envie d’en acheter ni même d’en manger, ne serait-ce qu’un seul petit morceau. 

Il vous fera visualiser, durant la séance, ces aliments « grossissants » et les imaginer plus fades, moins appétissants, sans leur couleur d’origine, vous fera les afficher en noir et blanc, ou encore les rapetisser, les rendre informes. 

Ou encore, il cherchera à vous donner envie de vous nourrir de légumes, de fruits, de céréales complètes, Alors qu’auparavant vous vous jetiez sur les frites et les pizzas, vous devriez devenir mordu(e) de ratatouille « vapeur » et de soupe au potiron. Certains hypnothérapeutes peuvent aussi chercher à augmenter la motivation à tenir son régime en faisant le lien avec une bonne estime de soi, la confiance en soi et en ses capacités à séduire : « vous mangez une nourriture saine et sans excès, et respectez de plus en plus votre corps ; vous devenez de plus en plus consciente du bien-être qui en résulte, vous avez de plus en plus confiance en vous, vous pouvez porter de nouveaux habits qui vous vont mieux, et vous devenez de plus en plus séduisante. »

On peut encore chercher à augmenter la motivation à faire de l’exercice physique : « vous vous sentez de plus en plus confortable, c’est de plus en plus facile, agréable, vous prenez de mieux en mieux conscience de vos capacités personnelles… »

que pense Gérard Apfeldorfer, de l’hypnose pour perdre du poids ?

La majorité des hypnothérapeutes utilisant l’hypnose afin d’aider les personnes à perdre du poids sont bien conscientes, qu’à elle seule, l’hypnose n’est pas suffisante pour induire une perte de poids. Le plus souvent, l’hypnose est combinée à un régime amaigrissant d’une sorte ou d’une autre, et les suggestions hypnotiques servent essentiellement à renforcer la motivation à suivre le régime et le contrôle sur le comportement alimentaire.

D’autres combinent l’hypnose avec certaines formes de thérapies cognitivo-comportementales.Ou encore, il s’agit de conduire la personne à trouver des motivations qui lui sont propres, et on se rapproche d’une psychothérapie. C’est le cas par exemple chez certains thérapeutes utilisant l’hypnose dite ericksonienne, du nom de son inventeur, le docteur Milton Erickson. 

Les résultats semblent très différents selon la méthode à laquelle on associe l’hypnose. Si on vise le respect d’un régime, on aura les résultats que l’on a habituellement avec les régimes, c'est-à-dire des résultats bons à 6 mois et médiocres sur 2 à 3 ans.

Que dire, lorsque l’hypnose est destinée à créer des goûts et des dégoûts qui ne sont pas les siens ? Sommes-nous si influençables, que nous puissions décider de ce que nous aimons ou n’aimons pas, ou que quelqu'un d’autre puisse le décider pour nous ? Les résultats, s’ils sont parfois spectaculaires dans un premier temps, tant la personne a le désir que « ça marche », s’avèrent décevants sur le moyen et long terme. 

Quels sont les résultats à long terme ?

Si l’hypnose est utilisée pour suggérer une alimentation intuitive, où on suggère par exemple de déguster lentement, d’apprécier, de faire du moment où on mange un moment de bien-être, de se concentrer sur ses sensations alimentaires, alors là, on peut espérer avoir de meilleurs résultats sur le long terme. 

Les résultats des études sur les effets de l’hypnose en tant qu’aide à l’amaigrissement sont très contrastés. Si certains chercheurs publient des études enthousiastes, elles ne portent pour la majorité que sur un petit nombre de cas et sont souvent contestables dans leur méthodologie. Les études plus larges montrent plutôt que la perte de poids obtenue est modeste (2,6 kg sur 18 mois) et comme l’hypnose est le plus souvent un adjuvant d’une autre méthode amaigrissante (régimes amaigrissant, thérapie cognitivo-comportementale…) il est difficile de voir ce qui relève de l’hypnose dans le résultat.

Je dirais donc que l’hypnose associée à des régimes, où on cherche à influencer les goûts et les dégoûts des personnes, à les motiver à se contrôler plus sévèrement, ne vaut pas davantage que les régimes eux-mêmes.

Mais lorsqu’on utilise des techniques hypnotiques afin d’encourager une alimentation intuitive, en conduisant les personnes à se centrer sur le plaisir gustatif, ainsi que sur l’écoute des sensations de rassasiement, ou encore lorsque ce qui est visé est une modification des jugements sur son corps, sur soi-même, un encouragement à l’estime de soi, à la confiance en soi, à être plus actif, moins inhibé, alors les techniques hypnotiques peuvent être utiles. 

L’hypnose n’est donc pas une technique monolithique sur laquelle on pourrait porter des jugements précis, ou qu’on pourrait évaluer en tant que telle. Tout dépend de la qualité du thérapeute, de ses préconceptions, de sa pratique. Mieux vaut donc prendre ses renseignements !

1

MON BILAN GRATUIT EN 4 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes

Commentaires

Commentez
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même série

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X