Jusqu'à - 20 sur votre programme. Démarrez votre programme à partir de 4 € le 1er mois

Je mange beaucoup

Article
Voting

117 avis

0

Vous avez tendance à manger beaucoup ? Vous ne savez plus vous arrêter ? Vous vous sentez mal après un craquage? Voici nos conseils pour en finir avec les excès alimentaires.

Photo
Je mange beaucoup
Sommaire
Body

 

"Je mange beaucoup", se dit Claude. Mais une fois qu'elle a commencé, elle n'arrive plus à s'arrêter. C'est plus fort qu'elle. Elle avale surtout des aliments gras et sucrés qu'elle mange sans faim, jusqu'à l'écœurement. Elle apprécie les premières bouchées mais regrette, au final, toujours d'avoir craqué. Elle a honte de son comportement.

 

Si comme Claude, vous vous dîtes "Je mange beaucoup", sachez que manger beaucoup n'est pas en soi un problème si vos besoins sont élevés. Le problème, c'est de manger de manière compulsive, donc de manger trop par rapport à ses besoins.

 

Ces excès alimentaires sont à l'origine du surpoids de Claude. Elle a pris l'habitude de manger sans faim. Elle mange beaucoup sous l'influence de certaines émotions : son métier ne lui plaît pas, elle ne sent pas son travail reconnu et elle gère le surplus de stress en compensant par des excès alimentaires. Comment faire ?

Pourquoi mangeons-nous trop?

Facteurs émotionnels

Stress et anxiété

Il est courant de manger plus lorsque nous sommes stressés ou anxieux. Par exemple, une étude de Wardle (1990) publiée dans la revue Psychological Medicine a montré que les individus stressés sont plus susceptibles de consommer des aliments riches en calories. Cette réaction peut être attribuée à l'effet de confort que procurent certains aliments, souvent ceux qui sont riches en sucre et en graisses. Ces aliments peuvent temporairement améliorer l'humeur en augmentant les niveaux de sérotonine dans le cerveau, mais cela conduit souvent à une surconsommation et à une prise de poids à long terme.

Ennui et habitudes

L'ennui est un autre facteur courant qui pousse à manger de manière excessive. Lorsqu'on s'ennuie, on cherche souvent à se distraire, et la nourriture devient une solution facile et accessible. Cette habitude de grignoter par ennui peut devenir un comportement routinier qui conduit à une consommation excessive de calories. De plus, des habitudes alimentaires mal ancrées, comme manger devant la télévision ou grignoter en travaillant, peuvent interférer avec la capacité du corps à réguler correctement la faim et la satiété. Une étude de Blass et al. (2006) publiée dans Appetite a montré que les personnes qui mangent en étant distraites ont tendance à consommer plus de nourriture et à se sentir moins rassasiées par la suite.

Manger trop vite

Manger trop vite empêche le corps de reconnaître les signaux de satiété, ce qui peut conduire à une surconsommation. Par exemple, une étude de Andrade et al. (2008) publiée dans Appetite a montré que les personnes qui mangent rapidement ont tendance à consommer plus de calories avant de se sentir rassasiées. Cette recherche souligne l'importance de manger lentement pour permettre au corps de signaler la satiété de manière efficace, aidant ainsi à contrôler l'apport calorique et à maintenir un poids santé.

Vous vous reconnaissez dans l'histoire de Claude et souhaitez reprendre le contrôle de votre alimentation ? Faites un bilan gratuit de votre comportement alimentaire en seulement 3 minutes!

Signes et symptômes de la surconsommation

Écouter son corps

Votre corps sait de quoi il a besoin. Apprenez à vous fier à votre faim, qui vous indique à quel moment votre organisme a besoin de nourriture. Jean-Philippe Zermati (2011) souligne dans son livre Maigrir sans régime l'importance de reconnaître les signaux de faim et de satiété pour réguler la consommation alimentaire.

Effet de manger vite sur la consommation alimentaire

Impact physiologique

Manger trop vite empêche le corps de reconnaître les signaux de satiété, ce qui peut conduire à une surconsommation. Par exemple, une étude de Andrade et al. (2008) publiée dans la revue Appetite a montré que les personnes qui mangent rapidement ont tendance à consommer plus de calories avant de se sentir rassasiées. Cette recherche souligne l'importance de manger lentement pour permettre au corps de signaler la satiété de manière efficace, aidant ainsi à contrôler l'apport calorique et à maintenir un poids santé.

Études scientifiques

Une étude publiée dans le Journal of the American Dietetic Association a démontré que manger lentement peut réduire l'apport calorique pendant un repas (Andrade et al., 2008). Une autre étude a trouvé que les personnes qui mangent rapidement sont plus susceptibles de devenir obèses (Otsuka et al., 2006).

Linecoaching : une solution complète pour maigrir

Approche de Linecoaching

Coaching nutritionnel

Linecoaching utilise des méthodes basées sur des approches comportementales et cognitives pour traiter les problèmes de surconsommation alimentaire. Une étude publiée dans le journal Cognitive and Behavioral Practice a montré que ces techniques sont scientifiquement prouvées pour leur efficacité (Harvey, 2002).

Programmes Linecoaching pour Arrêter de Manger Beaucoup

Avec Linecoaching, vous bénéficiez d'un coaching nutritionnel personnalisé. Nos coachs nutritionnistes, formés aux approches comportementales, vous aident à modifier en profondeur vos habitudes et attitudes face à l'alimentation. Une étude publiée dans le journal Cognitive and Behavioral Practice a montré que les interventions basées sur ces approches par des professionnels spécialisés sont particulièrement efficaces pour traiter les problèmes de surconsommation (Harvey, 2002).

 

Notre objectif est de vous aider à réapprendre à bien manger et à retrouver une bonne hygiène alimentaire en quelques mois. Avec Linecoaching, vous bénéficiez d'un soutien professionnel pour vous libérer de la surconsommation de manière durable.

Pour manger moins, il faut écouter sa faim

Si, comme Claude, vous mangez trop par rapport à vos besoins, pour vous en sortir, il vous sera nécessaire d'effectuer un travail de fond sur vos sensations alimentaires. Votre corps sait de quoi il a besoin. Faites-lui confiance, et faites-vous confiance ! Apprenez à vous fier à votre faim : elle vous indique à quel moment votre organisme a besoin de nourriture. Apprenez à écouter vos sensations de rassasiement, qui vous indiquent quelles quantités vous avez besoin de manger, comme le note le nutritionniste Jean-Philippe Zermati dans son ouvrage Maigrir sans régime. Si vous n'arrivez pas à reconnaître ces sensations au début, il n'y a rien de grave. Si vous faites des excès alimentaires, attendez simplement le retour de la faim pour manger de nouveau.

 

Les envies précises d'un aliment en particulier, qu'on nomme les appétits spécifiques, fournissent un autre type d'information à prendre en compte pour manger mieux : la nature de l'aliment nécessaire à l'organisme. Si vous avez envie de chocolat, ou bien de brocolis par exemple, c'est peut-être parce que votre organisme manque de certains nutriments présents dans le chocolat ou les brocolis. Mangez-en alors selon votre appétit !

Prendre en compte ses émotions

Vous mangez beaucoup à cause de l'angoisse, du stress, de la colère ? Quand on mange de façon compulsive, c'est souvent en réponse à des envies de manger émotionnelles. Tenter de se recentrer sur soi quand on vit une période d'instabilité n'est pas évident et décoder justement les émotions qui poussent à trop manger est un moyen d'y parvenir. Parfois, vous ressentez peut-être un mal-être confus.

 

Il se peut aussi que vous n'ayez pas de solution au problème qui vous tracasse, ou encore pas d'autres sources de réconfort. Être dans l'acceptation de ce qui est s'avère en l'occurrence très utile : cela ne signifie pas pour autant ne rien faire, mais changer ce qui peut l'être. Acceptation ne signifie pas résignation ! Penser "Je mange beaucoup" ne veut pas dire que je ne vais rien faire pour changer sur la situation, au contraire !

 

Quoi qu'il en soit, si vous vous dîtes " Je mange beaucoup", nous pouvons vous aider à ne plus faire d'excès alimentaires. Modifier votre comportement alimentaire demande des efforts, prend du temps, mais c'est la seule condition pour obtenir des résultats vraiment durables. Avec LineCoaching, vous bénéficiez justement d'un programme personnalisé pour manger selon vos besoins, en comprenant vos émotions et en tenant compte de vos envies, sans risques pour la santé. N'attendez plus pour prendre soin de vous.

 

FAQ

Pourquoi est-il important de reconnaître ses signaux de faim?

Reconnaître ses signaux de faim est essentiel pour réguler sa consommation alimentaire. Cela permet de manger selon ses besoins réels et d'éviter les excès.

Jean-Philippe Zermati (2011) souligne l'importance de ces signaux dans son ouvrage "Maigrir sans régime".

Comment les émotions influencent-elles notre alimentation?

Les émotions jouent un rôle crucial dans nos comportements alimentaires. Le stress, l'anxiété et l'ennui peuvent entraîner des excès alimentaires.

Selon Wardle (1990), les individus stressés sont plus susceptibles de consommer des aliments riches en calories.

 

En quoi Linecoaching peut-il aider à réguler l'alimentation?

 

Linecoaching propose des méthodes comportementales prouvées scientifiquement pour traiter les comportements alimentaires compulsifs.

Nos coachs nutritionnistes offrent un coaching personnalisé pour aider à modifier en profondeur les habitudes et attitudes face à l'alimentation.

Une étude de Harvey (2002) montre l'efficacité des interventions comportementales pour traiter les problèmes de surconsommation.


 

 

 

Références :

  1. Andrade, A. M., Greene, G. W., & Melanson, K. J. (2008). Eating slowly led to decreases in energy intake within meals in healthy women. Journal of the American Dietetic Association, 108(7), 1186-1191.
  2. Blass, E. M., Anderson, D. R., Kirkorian, H. L., Pempek, T. A., Price, I., & Koleini, M. F. (2006). On the road to obesity: Television viewing increases intake of high-density foods. Appetite, 46(3), 343-347. 
  3. Harvey, R. T. (2002). Cognitive-behavioral therapy for weight loss and maintenance. Cognitive and Behavioral Practice, 9(3).
  4. Otsuka, R., Tamakoshi, K., Yatsuya, H., Murata, C., Sekiya, A., Wada, K., & Toyoshima, H. (2006). Eating fast leads to obesity: Findings based on self-administered questionnaires among middle-aged Japanese men and women. Journal of Epidemiology, 16(3), 117-124. 
  5. Wardle, J. (1990). Conditioned food aversions and eating in humans. Psychological Medicine, 20(3), 753-759. 
  6. Zermati, J. P. (2011). Maigrir sans régime. Odile Jacob.
Article
Voting

117 avis

0

Démarrez votre bilan gratuit en 3 min

Répondre

Autres sujets similaires

Envie de maigrir sans régime ?

Faites le bilan de votre comportement alimentaire en 3min
Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?

+ de 10 000 membres ont validé notre méthode !

  • "J'ai perdu 6 kilos naturellement avec la méthode minceur Linecoaching"

    La méthode Linecoaching me semble différente car elle installe ou plutôt réinstalle des habitudes naturelles. Manger quand on a faim, s’arrêter de manger quand on n’a plus faim. Je recommande cette méthode!
    Catherine, 43 ans

    Catherine, 43 ans, Gif-sur-Yvette

  • "Le suivi des coachs est très sérieux, j'ai perdu 5 kilos sans effort !"

    Mon comportement alimentaire a beaucoup progressé, je comprends mieux le fonctionnement de l’appétit telle que la satiété, la «bonne faim». Mes habitudes alimentaires ont beaucoup changées, je mange plus lentement.
    Didier, 70 ans, Compiègne 

    Didier, 70 ans, Compiègne 

  • "Avec LineCoaching, j'ai perdu 13 kilos sans régime !"

    C’est une méthode très différente de celles utilisées dans d’autres sites, ce n’est pas du tout un régime. Il s’agit d’apprendre à manger en respectant ses sensations corporelles. Je conseillerais cette méthode à mon…
    Lucie, 19 ans, Étudiante

    Lucie, 19 ans, Étudiante

  • "Je pense avoir atteint mon poids de forme, sans frustrations."

    Cette méthode est complètement différente des autres, puisqu'il s'agit de manger à sa faim, ce que l'on aime, en travaillant sur le mental. J'ai découvert la satiété, après des années de contrôle.
    Maya54, 66 ans, habite à Nancy 

    Maya54, 66 ans, habite à Nancy 

  • "Linecoaching nous apprend à réguler notre rapport à la nourriture."  

    Je n’ai jamais considéré Linecoaching comme une méthode « minceur », mais comme un moyen concret de modifier mon rapport pathologique à la nourriture. Je recommande le programme !
    Adonon, 49 ans, habite à Strasbourg 

    Adonon, 49 ans, habite à Strasbourg 

  • "Une méthode qui transforme le rapport à la nourriture !"

    Linecoching a changé ma façon de me comporter face à la nourriture mais aussi dans ma vie : la pleine conscience s’est fait une place dans mon travail, dans mon éducation avec mes enfants et dans mon quotidien.…
    Votre méthode est révolutionnaire et je pèse mes mots. Elle transforme le rapport à la nourriture et libère l’esprit !

    Meli, 34 ans, 2 enfants, habite à Anglet 

Transverse - Arguments programme

  • Un parcours adapté à votre problématique

    Un parcours adapté à votre problématique

  • nutritionniste

    Un coach du comportement alimentaire à votre écoute

  • Une communauté pour partager

    Une communauté pour partager

  • Une question ? 09 81 41 35 22

    09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h