Enceinte / Alimentation : mieux mais pas plus

1
Enceinte / Alimentation : mieux mais pas plus

Christine est enceinte, son entourage lui dit qu'il faut qu'elle mange plus, ou en tout cas pas moins. Elle s'inquiète du poids qu'elle prend mais ne voudrait surtout pas nuire au développement de son bébé. Comment manger quand on est enceinte ?

Quelle alimentation quand on est enceinte ?

L'idée reçue selon laquelle une femme enceinte doit manger pour deux pourrait bien vivre ses derniers instants. La moitié des femmes britanniques en âge de procréer est obèse et le tiers des femmes enceintes prend plus de poids que ce qui est recommandé par les médecins. Le surpoids et l’obésité chez la femme enceinte augmentent les risques de diabète gestationnel, d'hypertension, d'accouchement difficile et prématuré et de surpoids pour l'enfant à naître.

Face à ce constat, une étude menée au sein de la Queen Mary University of London a récemment montré que, enceintes, l'alimentation peut être réduite chez les femmes en surpoids et que cela n'aurait que des effets bénéfiques aussi bien pour la mère que pour l'enfant. En effet, plus de 7 000 femmes enceintes ont fait l'objet d'observations et de collectes de données durant leur grossesse. Certaines ont suivi un régime hypocalorique, d'autres ont suivi un programme d'activité sportive et un troisième groupe a combiné les deux méthodes.

Finalement et contrairement à ce que la majorité des gens pensent, tout comme Christine, ce sont les femmes qui ont suivi le régime qui ont le plus limité leur prise de poids durant la grossesse : elles auront pris 4 kilos de moins que la moyenne, alors que les autres groupes n'ont limité la prise de poids que de 0,7 et 1 kilo. Parallèlement à cela, un suivi de l'enfant a montré que sa santé et son développement n'étaient en rien affectés.

Enceinte, alimentation restrictive ?

Cette idée de surveiller son alimentation durant sa grossesse effraie la majorité des femmes et Christine ne semble pas non plus convaincue par cette idée. Et aussi, d’autres études ont montré que des pertes de poids importantes durant la grossesse augmentaient la prédisposition au diabète de type 2 chez l’enfant à naître.

Rassurons Christine, il n'est pas question de dramatiser les choses, ni de se mettre à suivre un régime drastique, surtout quand on en connait les conséquences. Les recommandations de cette étude portent essentiellement sur l'adoption par les femmes enceintes d'une alimentation équilibrée, sans excès. L'exercice physique envisagé peut être bénéfique, mais semble ne pas être efficace pour la perte de poids.

En définitive, pour son bien-être et celui de son bébé, Christine peut se rassurer, elle devra simplement faire attention à ce qu'elle mange, ne pas faire d'excès, sous prétexte que l'on mange pour deux, et faire de l'exercice si elle peut et en a envie.

 

Source :

Effects of interventions in pregnancy on maternal weight and obstetric outcomes: meta-analysis of randomised evidence, BMJ 2012; 344 doi: 10.1136/bmj.e2088 (Published 17 May 2012)

1

MON BILAN GRATUIT EN 3 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes

Commentaires

Commentez
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X