Les effets du silicium et du silicium organique sur l’organisme

Article
0
Les effets du silicium et du silicium organique sur l’organisme

Le silicium, véritable constituant de l’organisme, possède de nombreuses actions bénéfiques en matière de santé. Présent en grande quantité, notamment dans les os, et la peau, de nombreux aliments se révèlent riches en silicium. Cet oligo-élément possède également une utilisation thérapeutique concernant les ongles, et les cheveux…

Le silicium est l’élément le plus abondant de la croûte terrestre, présent dans différents minerais, et le sable, décomposition du granite, est essentiellement composé de silicium, de même que les microprocesseurs de nos ordinateurs. Le silicium est aussi un oligo-élément dont notre corps a besoin. Présent en petite quantité dans l’organisme, il est néanmoins nécessaire et a des effets bénéfiques sur la santé. Découvrez son rôle ainsi que les principales sources alimentaires riches en silicium, et notamment de nombreux conseils en matière de santé.

Quel est le rôle du silicium ?

Cet oligo-élément intervient sur de nombreuses fonctions du corps, notamment, au niveau des os et des cartilages, de la peau, des ongles et des cheveux. Le silicium est présent dans le tissu osseux, joue un rôle important dans la croissance des os, favorisant la calcification. Son action concerne également les cellules de la peau et des phanères. Le silicium contenu dans l’élastine, est un constituant du tissu conjonctif, et intervient notamment dans la fixation du collagène. Le silicium possède une action importante sur les artères en aidant à leur élasticité et aide à protéger leurs parois, évitant la survenue d’athérome. Enfin, il joue aussi un rôle dans le fonctionnement du système immunitaire.

Manque de silicium et intoxication

Des ongles et des cheveux cassants, ou encore des problèmes de peau, mais surtout des retards de croissance chez l’enfant ou des fractures osseuses peuvent traduire une carence en silicium. L’intoxication au silicium n’est pas due à un excès d’apports alimentaires, mais peut se voir chez les mineurs ou dans l’industrie métallurgique, lorsqu’on respire des poussières de silice . La silicose est une pathologie reconnue comme maladie professionnelle et est indemnisée à ce titre par la Sécurité Sociale.

Sources alimentaires riches en silicium

Les besoins quotidiens en silicium sont de l’ordre de 25 à 35 mg. Cependant, on ne mesure pas habituellement le taux de silicium dans l’organisme. Cet oligo-élément est présent dans l’alimentation, ainsi que dans l’eau. On en trouve principalement dans les céréales et les fibres alimentaires, mais également dans la bière. Certains légumes sont riches en silicium, notamment, les olives, le topinambour, et les radis. Les agrumes contiennent également beaucoup de silicium. De plus, le silicium étant très présent dans l’enveloppe des graines, notre alimentation devient de plus en plus pauvre en silicium, avec pour cause principale, le raffinage des céréales. Une plante riche en silicium, la prêle, est utilisée en infusion, et reste le composant principal des compléments alimentaires. Mais l’ortie, le bambou ou l’avoine sont aussi de bonnes sources de silicium. Afin de palier une carence en silicium, il est donc recommandé de consommer des aliments riches en silicium.

Conseils santé

Le manque de silicium est difficile à identifier ou à observer. Néanmoins, on sait que certaines populations, en particulier les personnes âgées, peuvent présenter des insuffisances d’apport. Mais une alimentation intuitive, où on écoute ses appétences, conduit le plus souvent à une alimentation suffisamment variée, permettant de faire face aux besoins.

Article
0

MON BILAN GRATUIT EN 3 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même série

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X