Les aliments "light" ne font pas maigrir

Article
0
Les aliments "light" ne font pas maigrir

Qui ne s'est pas laissé tenter par un plat ou un dessert "allégé" en sucres, en matières grasses, guidé par la bonne conscience ? Stop à l’illusion ! Ces aliments ne font pas maigrir.

Vous mangez des produits allégés, et pourtant...

Vous consommez des produits allégés et pensez avoir trouvé une bonne méthode d'amaigrissement ? Yaourt allégé, margarine, aspartame... Si ces aliments remplissent les placards de votre cuisine, lisez d’urgence cet article. Les produits allégés ont pris une place phénoménale dans notre alimentation en à peine vingt ans. Certains ont même remplacé les aliments normaux sans qu’on s’en rende compte. Citons le lait demi-écrémé ou encore le fromage blanc à 20 % de matière grasse. Ces produits laitiers de consommation courante sont souvent promus pour diminuer l’apport calorique mais aussi l’apport en acides gras saturés.

D’autres produits allégés misent seulement sur notre angoisse des kilos en trop, quitte à nous leurrer. C’est le cas des édulcorants comme l’aspartam. De nombreuses études prouvent que le consommateur d’aspartam ne maigrit pas. En utilisant cet édulcorant, il ressent un goût sucré sans apport énergétique, mais ne mange pas globalement moins.

Le goût de l’aspartam, ou bien le goût de la stévia, le nouvel édulcorant à la mode, est différent du goût du saccharose ou du fructose. Votre cerveau ne s’y trompe pas et lorsque vous consommez ces édulcorants, votre pancréas ne sécrète pas d’insuline. Si bien que ces édulcorants n’ont pas l’effet négatif de redonner rapidement l'envie de manger, même s’ils n’ont aucun effet positif.

Et les produits de régime ?

Au rayon « produit allégé », on trouve également les produits de régime, sorte de leurres alimentaires aux goûts modifiés et donnant l’impression, éphémère, d’être rassasié. Il s’agit de plat cuisiné allégé, de yaourt 0 % ou encore de barres chocolatées light. Là aussi, le corps et l’esprit ne peuvent être trompés bien longtemps : si l’aliment est faible en apport énergétique, nous mangerons plus pour compenser. Ces produits sont seulement une réponse marketing aux problèmes de surpoids. La recette fonctionne : certains d’entre nous commencent par rechercher le nombre de calories sur l’emballage pour se décider sur tel ou tel aliment. Quelle torture !

Il est de temps de réapprendre à écouter ses sensations alimentaires pour se nourrir en fonction de ses besoins, avec les aliments qu’on aime.

Article
0

MON BILAN GRATUIT EN 3 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X