10 Conseils pour déguster les aliments caloriques

Article
2
10 Conseils pour déguster les aliments caloriques

On les adore, on les évite, on les mange, on culpabilise... Les aliments très caloriques, on les aime autant qu'on les déteste. Pourtant, il suffit de savoir comment les manger pour pouvoir en profiter sans se prendre la tête. Pour cela, Linecoaching vous conseille de déguster, et cela s'apprend. Si vous souhaitez commencer la dégustation des aliments caloriques, suivez nos dix conseils simples.

1/Choisissez le bon aliment

Vous adorez le chocolat ? C'est une très bonne chose ! Le premier conseil est de bien choisir l'aliment que vous allez déguster. Choisissez-le à forte densité calorique, qui contiennent par exemple à la fois du sucre et des graisses. Mais si c'est un aliment salé, cela convient aussi. L'important est que votre aliment soit fort en goût et désirable. Autant choisir un aliment qui va vous faire vraiment plaisir !

2/ Trouvez le bon endroit

Pour bien déguster, il faut pouvoir se livrer à ce moment sacré sans être dérangé. Pour cela, choisissez un lieu calme, à l'abri du tumulte du quotidien, où vous serez détendu. Un endroit silencieux est à privilégier, et si ce n'est pas possible, choisissez un endroit un peu isolé. Voyez ces quelques instants comme un moment rien que pour vous.

3/ Trouvez le bon moment

Outre l'atmosphère propice à la concentration, essayez d'être à jeûn, d'au moins deux heures. C'est meilleur pour la dégustation, et si vous ressentez la faim, c'est encore mieux ! Cette sensation alimentaire au cœur du programme Linecoaching aiguise vos sens et par conséquent, vous aurez plus de plaisir à déguster.

4/ Préparez-vous

C'est votre bouche qui va accueillir votre aliment tant désiré. Faites en sorte qu'elle soit à la hauteur de sa mission : nettoyez votre palais en buvant quelques gorgées d'eau. Éliminez tout goût qui pourrait gâcher votre plaisir et masquer des saveurs plus subtiles.

5/ Dégustez de bon matin

Oui, ce n'est peut-être pas dans vos habitudes de vous lever et de manger du chocolat. Mais saviez-vous que c'est le matin que votre sensibilité est la plus forte ? Ne ratez pas ce moment spécial et laissez vos papilles faire le travail. Vous verrez que vous ne le regretterez pas.

6/ Mettez tous vos sens au travail

La dégustation, ça ne se passe pas que dans la bouche. Convoquez tous vos sens à cette séance de plaisir alimentaire. Regardez votre aliment, son aspect : est-ce la couleur qui vous fait envie, ou la texture ? Demandez-vous ce qui rend cet aliment si appétissant. Ensuite, sentez-le ; essayez de deviner les arômes, les ingrédients s'il y en a plusieurs, imaginez sa récolte, sa fabrication, le trajet qu'il a fait pour arriver jusqu'à vous. Bref, racontez-vous mentalement l'histoire de cet aliment jusqu’à vous, ici et maintenant.

7/ La bonne quantité

Quel que soit votre aliment, prenez une bouchée de taille suffisante. Il ne s'agit pas de manger une grande quantité, mais de manger la quantité juste qui vous permettra de saisir toutes les saveurs en bouche. Si vous mangez une tablette de chocolat, selon la taille du carré, cela peut être un carré entier ou un demi-carré. L'important est de trouver la taille qui vous permettra de suivre le développement complet de la saveur.

8/Une bouchée, et plus si affinités

Prenez une bouchée, savourez-la et n'oubliez pas que les saveurs se développent peu à peu en bouche. Si nécessaire, prenez-en plusieurs petites, pour pouvoir en profiter à fond. Tout cela en respectant la quantité de l'aliment que vous avez prévue au départ.

9/ Concentrez-vous sur le plaisir

Une fois en bouche, croquez votre aliment, appréciez sa texture. Attardez-vous sur la sensation de gras ; est-elle agréable, très prononcée ? Ou plutôt discrète et subtile ? Essayez de décrire le plus précisément vos sensations et les saveurs en bouche. Notez également votre plaisir. Est-il plus intense que ce que vous imaginiez, ou l'aliment est-il décevant ? Concentrez-vous sur le plaisir le plus possible, et sur ce qui vous en apporte.

10/ Du plaisir, et rien d'autre !

Après cette dégustation, revenez à la réalité sans vous blâmer ni culpabiliser. Vous venez de vous faire plaisir en dégustant un aliment, et il n'y a rien de mal à ça. Rappelez-vous qu'aucun aliment ne fait grossir, mais que c'est le fait de manger sans faim qui fait grossir. Vous pouvez donc déguster chacun de vos repas de la sorte, et plus particulièrement quand vous avez faim. Le programme Linecoaching vous apporte tous les conseils pour déguster ces aliments en prenant un maximum de plaisir, tout en perdant du poids. En retrouvant vos sensations de faim et de satiété, vous retrouverez le plaisir de manger tous les aliments, en retrouvant un comportement alimentaire régulé.

 

ARTICLES COMPLEMENTAIRES

Une envie de chocolat ? Voici de quoi l'assumer, pleinement ! En plus, le chocolat, c'est bon pour la santé. Et s'il ne s'agit pas de chocolat dont vous avez envie, et que vous vous demandez que faire lorsque vous avez de sucre, ceci devrait vous aider. 
Article
2

MON BILAN GRATUIT EN 3 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes

Commentaires

Commentez
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même série

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X