La reprise de poids après régime est inévitable, même en télé-réalité

Par kim22
0

Suivis pendant 6 ans par une équipe de chercheurs, quasiment tous les participants de l’émission de télé-réalité The Biggest Loser ont fait une reprise de poids après régime. Tous sont victimes d’une faim incontrôlable et de terribles compulsions alimentaires. L’étude dit pourquoi.

Sommaire

The biggest Loser : l’émission de télé-réalité du régime en direct

En 2009, lors de la saison 8 de l’émission américaine The Biggest Loser, les 16 participants avaient réussi à maigrir rapidement en 7 mois de façon phénoménale avec un régime très éprouvant, façon « bootcamp », retransmis en direct à la télévision semaine après semaine.
 
14 de ces participants ont été suivis pendant 6 ans par une équipe de 11 chercheurs spécialistes du métabolisme. Le résultat de l’enquête a causé un choc retentissant, à la Une du New-York Times, dans ce pays où 2/3 de la population est obèse : 13 sur 14 ont fait une reprise de poids après régime de façon conséquente !
 

Une reprise de poids après régime inévitable chez la plupart des participants

En image de fond de la première page du New-York Times, la photo de Danny Cahill, grand champion de la saison 8 de The Biggest Loser. Qui, parti d’une obésité de 195 kilos avait réussi à en perdre 108, le plus grand record de l’émission. « Grand perdant » qui a aujourd’hui repris 50 kilos...
 
Les 14 candidats suivis, qui pesaient autour des 150 kilos, avaient perdu en moyenne 58 kilos durant l’émission. 13 ont regrossi d’une moyenne de 46 kilos ! Certains ont repris une partie de leur poids, d’autres la totalité, et d’autres encore ont pris plus de poids que le poids perdu... 
 

Et la candidate qui n’a pas regrossi après son régime ? 

Erinn Egbert est la seule à avoir réussi à ne pas reprendre de poids. Elle a minci de 119 à 79 kilos pendant l’émission, et oscille aujourd'hui entre 68 et 71 kilos.
 
Mais elle raconte une lutte quotidienne, un véritable calvaire. « Ce que les gens ne comprennent pas, c’est qu’une friandise est comme une drogue. Deux sucreries peuvent se transformer en une compulsion sur une période de trois jours. Voilà avec quoi je lutte ».
 
De nombreux participants, Danny Cahill en tête, témoignent également d’envies irrépressibles de nourriture, d’une faim littéralement dévorante.
 

Pourquoi une telle reprise de poids après régime? Un métabolisme ralenti

L’étude publiée sur le journal Obesity a le mérite de mesurer sur une si longue période ce qui arrive aux personnes ayant perdu beaucoup de poids après régime et sport intensifs. De telles études sont rares et la plupart de contentent d’un délai de 6 mois à 2 ans, ce qui est notoirement insuffisant pour pouvoir en tirer des conclusions pertinentes. Elle aide à expliquer pourquoi tant de gens luttent en vain contre la reprise de poids après régime.
 
« Leurs corps se sont battus pour reprendre du poids », titre le New-York Times. Comment ? Ce qui est mis en avant par les auteurs, c’est le ralentissement du métabolisme de repos, dit métabolisme de base : l’organisme brûle beaucoup moins de calories au repos qu’auparavant, et beaucoup moins que les besoins normaux
 
La diminution du métabolisme chez les candidats : 500 calories brûlées en moins par jour que le métabolisme normal, a stupéfié les chercheurs eux-mêmes. Pour ne pas regrossir, Dany Cahill doit consommer 800 calories de moins par jour qu’en ont besoin les hommes de sa taille et de son âge ; et Erinn Egbert, 552 calories. 
 
Notons cependant que les besoins énergétiques diminuent aussi au fur et à mesure qu’on maigrit, car on ne perd par seulement des réserves adipeuses, mais aussi de la masse maigre, c'est-à-dire des tissus et du muscle. Ceci explique en partie la baisse des besoins énergétiques après une perte de poids conséquente. 
 
Encore plus « effrayant » et « choquant » pour les chercheurs, c’est que le métabolisme ralenti dès la fin du régime n’est pas revenu à un métabolisme normal après 6 ans. tout se passe comme si le corps se battait pour reconstituer ses réserves énergétiques.
 

Reprise de poids après régime : La chute de l’hormone de la satiété

Le ralentissement du métabolisme n’est pas la seule cause de la reprise de poids. Les chercheurs ont également montré qu’après la perte de poids du régime, le taux de leptine, une des hormones de la satiété, qui régule la faim, avait totalement chuté. Ce qui va de pair avec des sensation de faim aigües, des envies d’aliments riches, et bien sûr des compulsions.
 
Lors de leur reprise de poids après régime, le taux de leptine a augmenté seulement de moitié, et les compulsions alimentaires continuent.
 

Maigrir sans régime, c’est maigrir durablement

Cette étude confirme d’autres recherches sur l’obésité et met en évidence le fait que la course aux kilos perdus procède d’une vision à court terme aboutissant à la catastrophe à moyen et long terme : c'est à dire la reprise de poids après régime. L’échec de la stratégie des régimes, est une fois de plus confirmé, qui ne font qu’entraîner le corps à stocker. Mieux vaut considérer l’obésité comme une « maladie chronique » et ne proposer que des approches prenant en considération le long terme.
 
La démonstration est faite que lutter contre la faim n’est pas la bonne méthode : il convient au contraire de s’en faire une amie, de savoir écouter sa faim, ses sensations de rassasiement, ses appétences. C’est ce qu’on appelle l’alimentation intuitive, toute en douceur. Cela passe par un nouveau comportement alimentaire, une meilleure gestion de ses émotions. On maigrit alors jusqu’au poids d’équilibre, sans dérégler ses mécanismes de régulation.
 
C’est une méthode de thérapie cognitivo-comportementale de l’alimentation, éprouvée depuis 20 ans par deux médecins, nutritionniste et psychothérapeute, qui ont fondé le programme LineCoaching, disponible en ligne.
 
 
Sources
« After ‘The Biggest Loser,’ Their Bodies Fought to Regain Weight », Gina Kolata, New York Times, 2 mai 2016.
« Persistent metabolic adaptation 6 years after “The Biggest Loser” competition », par Erin Fothergill, Juen Guo, Lilian Howard, Jennifer C. Kerns, Nicolas D. Knuth, Robert Brychta, Kong Y. Chen, Monica C. Skarulis, Mary Walter, Peter J. Walter, Kevin D. Hall1, Journal Obesity, 2 mai 2016.
 
 

ARTICLES COMPLEMENTAIRES

Pour aller plus loin, découvrez comment éviter une reprise de poids après régime. Comprenez pourquoi les régimes ne fonctionnent pas et comment stabiliser son poids pour évitez l'effet "yoyo".

Par kim22
0

Dans la même rubrique

Compter les calories : arrêtez ça ne sert à rien !

Étude scientifique
0
Sandra, Isabelle, Christiane, et nombre de leurs amies n’en reviennent pas. Alors que depuis l’adolescence elles ont appris à compter les calories journée après journée…
Lire plus

Je fais un régime mais je ne maigris pas!

Article
0
A l'approche des vacances et de la plage, nombreuses sont les femmes qui s'imposent un régime draconien pour perdre quelques kilos avant d'enfiler leur maillot de bain…
Lire plus

Sortir des régimes, c'est possible !

Article
0
Du « -3 kg avant le maillot » au « comment de pas grossir pendant les fêtes ? », les régimes amaigrissants se pratiquent désormais en toutes saisons. Mais quelles que…
Lire plus
Tous les articles de la rubrique
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Haut de page 
X