Capital santé, plaisir de manger : apprendre et transmettre

Article
Par Laurem
0

Les enfants vont prendre plaisir à la nourriture à notre contact. Plus nous insisterons sur l'éducation au goût, sur la découverte des saveurs, plus leur rapport à la nourriture sera sain. Il éviteront ainsi les excès alimentaires,le surpoids et préserveront leur capital santé.

Vous avez composé un repas complet comprenant un dessert. Pourquoi en faire un enjeu ?

« C’est inacceptable de se comporter de la sorte ! », hurle Patrick. « Tu vas dans ta chambre tout de suite, tu n’auras pas de dessert », s’emporte ce papa, interdisant à sa fille Emilie un bol de riz au lait à cause d’une bêtise. Patrick impose ainsi des conditions au fait de manger, ce qui est relativement classique mais dangereux. De nos jours en France, la nourriture n’est plus quelque chose que l’on gagne à la sueur de son front ; l’abondance alimentaire est acquise. Pourtant, en privant un enfant de dessert, on laisse planer la menace que le reste aussi pourrait disparaître. On fait passer le message que la nourriture dépend des adultes, qu’elle est distribuée à leur bon vouloir, et donc qu’il faut se gaver tant qu’elle est là. L’enfant mange moins par besoin et plaisir que dans l’urgence et la peur, même inconsciemment.

Par ailleurs, priver un enfant de dessert revient à dire que le dessert n’est là que pour le plaisir et que l’on peut se passer du plaisir. Ce qui est faux ! Gérard Apfeldorfer et Jean-Philippe Zermati, spécialistes du comportement alimentaire et fondateurs de la méthode LineCoaching insistent sur l’importance du plaisir dans la régulation de l’alimentation.

Selon eux, il est néfaste et illégitime de distinguer les « aliments nécessaires » et les « aliments plaisirs ». Pour avoir une alimentation saine, et le poids d’équilibre qui l’accompagne, il faut pouvoir prendre plaisir à manger ce que l'on consomme. C’est en tout cas l’idéal à atteindre grâce à LineCoaching, tant pour les adultes que pour leurs enfants.

Trop de sucreries et pas assez de câlins, peuvent être cause de surpoids et entamer le capital santé de vos enfants

Observez alors si,  implicitement,  vous  faites  des  sucreries et de la  grande  famille  de desserts  des aliments plaisirs  voire des cadeaux, dont l’attribution dépend autant de votre bonne humeur que du comportement de l’enfant. « Tu en auras si tu es sage », entendons-nous dire à propos d’un bonbon ou d’un gâteau. Mais ces derniers aliments obtiennent alors une place particulière, encore plus désirable que les autres ! Tentons au contraire de laisser les aliments sucrés au même niveau que les autres pour conserver notre capital santé.

Et apprenons plutôt à nos enfants à utiliser correctement les différents aliments. Les aliments sucrés sont souvent des aliments riches en calories dont il faut une petite quantité pour se sentir nourri. Tous les enfants ne s’en rendent pas compte (ni les adultes d’ailleurs), il est donc important d’apprendre à les déguster, par petites bouchées, avec attention. Notez que les fruits et légumes ne requièrent pas la même attention. On ne ressent pas de saturation progressive, comme avec un bon gâteau, mais plutôt un moment précis où l’on en a assez mangé.

Les gâteaux comme les épinards sont essentiels et respectables ! Simplement, on ne les range pas dans la même catégorie. Oui, nous avons besoin d’aliments sucrés pour obtenir de la douceur ou pour se consoler parfois. Nos enfants aussi ressentent ce besoin tout à fait légitime. Reste à leur apprendre à le formuler. Que l’enfant ne se mette pas à manger au lieu de parler, qu’il n’avale pas du chocolat pour remplacer les câlins et les mots doux. Car c’est sur ce genre de schéma grossissant que LineCoaching revient, des années après, afin de perdre les kilos qui se sont accumulés.

Article
Par Laurem
0

Dans la même rubrique

Le lait fait-il grossir ?

Article
0
Les laitages occupent une bonne place dans l’alimentation, dans le monde entier. Mais sont-ils bons ou mauvais pour la santé ? Quels sont leurs vertus et leurs méfaits ?…
Lire plus
Tous les articles de la rubrique
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Haut de page 
X