Bière : une solution potentielle au surpoids ?

7
Bière : une solution potentielle au surpoids ?

Qui a dit que consommer de la bière n'avait que des effets néfastes pour la santé ? Selon une étude américaine, la boisson pourrait être un remède contre le cancer, le diabète et le surpoids.

Des composants aux effets curatifs

Les humulones, une substance dérivée du houblon, contenues dans la bière, auraient des effets bénéfiques sur le cancer, le diabète et le surpoids, selon une étude de chercheurs de l’université de Washington.

D’autres études avaient déjà démontré que la consommation journalière d’une bière pour les femmes et de deux pour les hommes diminuait le risque de développer des maladies cardiaques, notamment chez les personnes diabétiques.

Cependant, il n'est pas question pour les médecins de prescrire de la bière pour combattre ces maladies, mais plutôt de développer des médicaments à base d’humulones ou de dérivés.

La bière ne ferait pas grossir

La boisson est fabriquée à partir d’orge germé caramélisé, de houblon, éventuellement de différentes céréales (maïs, riz, seigle, avoine, épeautre), de levure, et d’autres additifs. Elle est constituée d'eau (à 93%) et d'alcool. Elle est riche en vitamines B1, B2, B6 et H et surtout en sels minéraux. Elle apporte environ 50 kcal pour 100 ml et peut être considérée comme un aliment à part entière.

On lui prête divers effets bénéfiques : les buveurs de bière auraient moins d’hypertension artérielle et d’infarctus du myocarde que les buveurs d’alcools forts ; la bière préviendrait les maladies cardiovasculaires, en particulier chez les diabétiques de type 2 (non insulino-dépendants) l’ostéoporose, les ulcères de l'estomac ainsi que les cancers.

Maigrir, vous avez dit maigrir ?

N’exagérons pas, tout de même, et rappelons-nous qu’en tant qu’aliment, la bière nourrit. Rappelons-nous le fameux ventre proéminent du buveur de bière, si caractéristique, et qui s’accompagne le plus souvent d’un syndrome métabolique, précurseur du diabète de type 2.

Une consommation excessive de bière correspond le plus souvent à un apport alimentaire global excessif. On conseille donc, tous points de vue, de ne pas dépasser deux bières maximum par jour pour les hommes, et une pour les femmes, en moyenne.

Tout de même, voilà une bonne nouvelle ! Point n’est besoin de s’interdire ce qu’on aime. Linecoaching est là pour vous aider à consommer ce que vous aimez en respectant vos sensations et émotions alimentaires, c'est-à-dire les besoins de votre organisme ainsi que de votre psyché. Avec de la bière si le cœur vous en dit.

7

MON BILAN GRATUIT EN 4 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes

Commentaires

Commentez
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X