Une étude démontre que manger à sa faim fait maigrir !

0
Une étude démontre que manger à sa faim fait maigrir !

Une étude publiée en mars 2016 par l’Inserm et menée auprès de 50000 participants prouve scientifiquement qu’ « écouter sa faim peut aider à être mince ». L’alimentation intuitive pour maigrir, c’est un principe-clé de la méthode LineCoaching !

L’étude menée par l’Inserm sur les personnes qui mangent à leur faim

L’équipe de chercheurs français de l’Inserm (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale), dirigée par Sandrine Péneau et Géraldine Camilleri, a utilisé un questionnaire spécifique de l’alimentation intuitive : l’IES-2 (Intuitive Eating Scale-2), traduit en français.
Les 50000 participants (11774 hommes et 40389 femmes d’un âge moyen de 50 ans) étaient des volontaires de la cohorte NutriNet-Santé : une grande étude d’observation des comportements alimentaires lancée depuis 2009 et basée sur des enquêtes en ligne en un suivi de 10 ans.
Il s’agissait de répondre aux questions tout en indiquant sa taille et son poids pour le calcul de l’IMC (indice de masse corporelle).
 
 

La première étude qui prouve le lien entre alimentation intuitive et minceur

Les résultats sont sans appel : les personnes au comportement alimentaire le plus proche de l’alimentation intuitive, qui ont obtenu le meilleur score au questionnaire IES-2, avaient un IMC proche du poids idéal, avec le plus faible risque de surpoids ou d’obésité. 
Le lien entre alimentation intuitive et minceur est donc prouvé, d’autant plus fort chez les femmes et particulièrement pour le risque d’obésité. 

 

Restriction et régimes : leurs inefficacités prouvées scientifiquement

Manger à sa faim aide donc à être mince, maigrir et rester mince, et cela fonctionne pour chacun des principes de l’alimentation intuitive :
  • manger seulement quand on a faim
  • manger en écoutant sa satiété indépendamment de ses émotions
  • manger à sa faim sans restriction 
« Ce dernier point semble confirmer que la restriction, et par conséquent les régimes, ne fonctionnent pas sur le long terme comme de nombreuses études tendent à le montrer », indique Sandrine Péneau. 
La chercheuse, par ailleurs maître de conférence en nutrition, ajoute : « De plus, il existait jusqu’ici très peu de données sur l’absence de restriction et son impact sur le poids, ainsi que sur l’alimentation intuitive dans sa globalité. Nos résultats montrent une association entre alimentation intuitive et moindre corpulence. C’est important de le redire car il y a un message de santé publique potentiellement fort derrière cela. (...) De manière générale, il me parait indispensable de mieux comprendre les comportements alimentaires puisqu’on sait maintenant que les régimes ne fonctionnent pas, et de faire passer des messages positifs autour de l’alimentation et santé. »

 

"manger à sa faim" dans les nouveaux slogans de santé publique ?

La directrice de l’étude de l’Inserm lance un message clair aux autorités de santé publique, en illustrant ses propos de suggestions de nouveaux slogans : « Les mentions : mangez lentement, écoutez votre faim, ou encore faites confiance à vos signaux corporels, pourraient à mon avis tout à fait figurer au Programme national nutrition santé (PNNS), au même titre que mangez cinq fruits et légumes par jour ou évitez de manger trop gras, trop salé, trop sucré. »
 
La méthode LineCoaching joint évidemment tous ses vœux au message de Sandrine Péneau. Notre méthode en ligne de thérapie cognitivo-comportementale vous aide à mettre en place dans votre vie quotidienne tous les principes de l’alimentation intuitive : écouter vos sensations alimentaires et les signaux de votre corps - votre faim, votre satiété, manger sans restriction. Un programme complété d’outils comme la méditation de pleine conscience, la dégustation, pour mieux gérer les envies de manger émotionnelles (EME), principal obstacle à l’alimentation intuitive. 

Et si vous veniez manger à votre faim avec nous ?

 
Sources : Intuitive Eating is Inversely Associated with Body Weight Status in the General Population-Based NutriNet-Santé Study., GM Camilleri et coll., édition en ligne Obesity, 17 mars 2016
- Unité 1153 Inserm/Inra/Cnam/Université Paris 13, Centre de recherche en épidémiologie et statistiques, équipe EREN, Bobigny (93) 
 
 

ARTICLES COMPLEMENTAIRES

Maigrir sans régime et en mangeant à sa faim est totalement possible. Découvrez nos conseils pour maigrir en se servant de sa tête et pas seulement de son corps!

0

MON BILAN GRATUIT EN 4 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X