Perdre du poids naturellement en 7 conseils

Article
Par kim22
0

Perdre du poids naturellement est une excellente façon de maigrir sans en reprendre le double après des semaines de privations. En plus, c’est bon pour ma santé ! Parcours d’une ex « accro aux régimes » qui a pris le parti de mincir intelligemment et en toute sérénité.

Et si la solution c’était justement de ne pas faire de régime ?

Voilà maintenant un an que je tente désespérément de perdre du poids. Régimes hyperprotéinés, hypocaloriques, dissociés, avec substituts de repas, aux fruits, au chou, j’ai tout essayé ! Et à chaque fois j’ai « replongé ».

J’envoie un grand coup de pied aux diktats de la minceur et je change mon mode de vie. C’est le meilleur moyen d’agir efficacement sur mes rondeurs et mon moral. Car il existe de multiples façons de perdre du poids naturellement sans pour autant sortir le char d’assaut ! Il suffit juste d’un peu de bon sens et de quelques conseils faciles à suivre. C’est décidé. Je m’y mets.

J’écoute mon corps 

Plutôt que d’écouter les lamentations de ma voisine qui en est à compter les calories pour éliminer les 14 kilos qu’elle a pris lors de sa dernière grossesse. Elle en est à son troisième régime. Sans succès. Privation et perte de poids ne font pas bon ménage…

Je choisis le plaisir de manger. Mais uniquement quand j’ai faim. Tout m’est autorisé si je laisse le temps à mon estomac de réclamer son dû. Je m’installe à table, dans le calme, je me concentre sur ce que j’ai dans mon assiette et je « déguste ». Je mâche, encore et encore, et je pose ma fourchette et mon couteau après chaque bouchée. C’est radical. D’une part, je fais du bien à mon organisme et d’autre part, je suis plus vite rassasiée.

Je m’hydrate

Thé vert, eau minérale, tisanes , tout ce qui peut me permettre d’éliminer les toxines. Par petites gorgées, tout au long de la journée. Mais je ne laisse pas tomber pour autant le verre de « Bordeaux » bien sympathique que je m’offre de temps en temps, avec mes amis, les soirs de fête !

Je fais mon marché

Finies les barquettes « prêtes à manger » que j’achetais à la supérette du coin quand j’étais encore en mode « je me fiche de mon poids et de ma santé », d’un goût douteux et qui sont juste un moyen de « faire le plein à la pompe » sans le moindre plaisir gustatif. Ça, c’était avant.

Aujourd’hui, certains jours, pour le plaisir, je prends le temps de choisir mes légumes de saison frais chez les petits producteurs et… je cuisine ! Car rien de mieux que de mitonner des bons plats bien de chez nous avec des ingrédients qui donnent bonne mine et font du bien à mon corps, les mille et une façons de préparer mes aliments me vont à ravir. Huile d’olive, épices, bouillons, je ne me lasse pas d’agrémenter mes recettes de saveurs nouvelles et bienfaisantes.

Je mange ce qui me plait

Mais aussi, au lieu de m'interdire les aliments à haute densité énergétique, c'est-à-dire gras et sucrés, je réapprends à les manger. Avec faim, au calme, en profitant de chaque bouchée.

Au lieu de culpabiliser, je m'accorde un vrai moment pour manger cet éclair ou ces chips qui me tentaient depuis si longtemps. Alors, bouchée par bouchée, je les savoure, je les redécouvre, et magie de la dégustation : j'en mange beaucoup moins en prenant beaucoup plus de plaisir ! 

Je mange pour me faire plaisir, mais pas seulement

Pas d'aliment interdit, soit. Mais rien ne m'empêche de manger pour me faire du bien : j'opte pour le riz brun au lieu du blanc et les pâtes aux céréales complètes qui m’aident à réguler mon transit intestinal et me protègent des maladies cardio-vasculaires.

Même chose pour le pain : il existe tout une multitude de pains appétissants, riches en fibres, délicieux et rassasiants : quinoa, sarrasin, son d’avoine, épeautre, etc., la liste n’est pas exhaustive.

Je varie les plaisirs en me nourrissant sainement ! Je ne crache pas non plus sur le sucre, blanc ou roux, autrement meilleur que les sucrettes. Mais comme je le constate vite, lorsque je déguste, ma consommation reste des plus modestes, et je perds du poids sans frustration

Je reste sereine…

…et enthousiaste ! Car, c’est bien connu, les émotions positives génèrent la production d’hormones telles que la sérotonine, l’endorphine et la dopamine, boosters de bien-être et de plénitude. En clair, si je stresse et que je culpabilise chaque fois que j’entame une part de tarte tropézienne, je stocke.

En revanche, si j’ai du plaisir à la déguster, j’ai davantage de plaisir avec des quantités moindres, je ne surmange pas en raison de ma culpabilité, mon corps ne fait pas de la résistance et cet aliment trouve naturellement sa place dans mon alimentation globale, sans que je prenne du poids ou que cela m’empêche d’en perdre ! Déguster pour maigrir est donc possible, en travaillant sur le goût

 

ARTICLE COMPLEMENTAIRE

Pour maigrir naturellement, il faut comprendre et faire confiance à la régulation naturelle de l'appétit et suivre ces 10 conseils pour maigrir en mangeant à sa faim.

Article
Par kim22
0

Dans la même rubrique

8 astuces pour perdre du poids cet été

Article
0
L’été, c’est le moment de la détente et du farniente. On se prélasse en tenue légère ou même en maillot de bain... Pourquoi ne pas en profiter pour maigrir et retrouver…
Lire plus

Nos 10 conseils pour perdre 5 kilos

Article
1
Ah, ces petits kilos en trop qui nous empoisonnent la vie… Pour perdre 5 kilos, les méthodes sont nombreuses, mais toutes ne se valent pas. Même si perdre 5 kilos peut…
Lire plus

7 conseils détox linecoaching après les fêtes

Article
0
Bientôt les fêtes de fin d’année, et les divins repas de Noël et Nouvel An ! Pas question de vous priver, ni de culpabiliser. Voici 7 conseils en un plan d’une action…
Lire plus

Comment perdre du poids ?

Article
3
Vous cherchez à maigrir à tout prix ? Vous voulez une méthode efficace pour perdre du poids durablement ? Ne cherchez pas plus loin, vous allez enfin savoir comment…
Lire plus
Tous les articles de la rubrique
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Haut de page